L'observation des faits

Jacques Dufresne
Voyez avec quelle précision la blessure d'un guerrier est décrite: "Alors le destin enchaîna Diôrès... Une pierre anguleuse le frappa près de la cheville, à la jambe droite... Les deux tendons et les deux os, la pierre grossière les broya complètement".

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Mourir, la rencontre d'une vie
Si la mort était la grande rencontre d’une vie, que gagnerait-elle, que perdrait-elle &

Résurrection de la convivialité
Ivan Illich annonçait dès les années 1970 une révolution, litt&eacu

Bruyère André
Alors qu'au Québec les questions fusent de partout sur les coûts astronomiques li&e

Noël ou le déconfinement de l'âme
Que Noël, fête de la naissance du Christ, Dieu incarné, Verbe fait chair, soit aus

De Desmarais en Sirois
Démocratie ou ploutocratie, gouvernement par le peuple ou par l'argent? La question se po

Le retour des classiques dans les classes du Québec
Le choix des classiques nous met devant deux grands défis : exclure l’idéal




Articles récents