Le castor castré

Jacques Dufresne
Dans The Patriot Game, Canada and the Canadian Question revisited, l'auteur Peter Brimelow donne les précisions suivantes sur l'emblème du Canada

    Le castor est un bon symbole national pour le Canada. Il est si occupé à mâcher qu'il ne peut pas voir ce qui se passe autour de lui.
    Howard Cable

    Il existe un animal appelé Castor, plus gentle que tout autre et ses testicules sont un un médicament de premier ordre. Pour cette raison, explique Physiologus, quand il s'aperçoit qu'il est poursuivi par un chasseur, il s'ampute de ses testicules avec ses dents et les lance en direction du chasseur, ce qui lui permet de trouver le salut dans la fuite. Qui plus est, s'il advient qu'un second chasseur le poursuit, il se dressse et lui montrer ses parties. Quand il contate que les testicules sont absentes, le chasseur le laisse seul....Cette créature est appelé Castor à cause de la castration.

    The Bestiary: A Book of Beasts, Being a translation from a latin Bestiary of the Twelft Century Made and Edited buy T.H. White

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Journal de l’été 2021. 2) Rapport du GIEC et Jeux olympiques
Le dernier rapport du GIEC sur les changements climatiques, plus alarmiste encore que les pré

Science, bon sens, complotisme et science critique. En compagnie de Pierre Biron.
Science sans critique est ruine de la raison. Science sans bon sens est ruine du sens « Scie

La philosophie aujourd’hui, par Marco Jean
Philosopher aujourd’hui pour retrouver la valeur intrinsèque des choses par-delà

Journal de l’été 2021. 5) L’ Afghanistan des talibans
La leçon sur les imprévus de l’histoire qu’on peut en tirer

Journal de l’été 2021. 3) Autochtones : droits, obligations et contributions.
À la recherche d’un équilibre entre la question des droits et celle des responsa

La pierre de Satan, par Mario Pelletier
Ce grand livre, aussi français et américain que québécois, et même

Journal de l'été 2021. 4) Covid 19, 20,21… Écologie, ploutocentrisme, anthropocentrisme
Comment rendre la maison commune dont rêvent les écologistes compatible avec le d&rsquo




Nos suggestions