Bombe radiologique («dirty bomb»): quelques hyperliens

Stéphane Stapinsky
Une bombe radiologique (ou bombe "sale", "dirty bomb") n'est pas une arme nucléaire à proprement parler. Elle est constituée d'un explosif conventionnel (dynamite, C-4) autour duquel ont été placés des déchets radioactifs que la déflagration disperse dans l'environnement.

Ce qu'est une "bombe radiologique"

Jean-Dominique Merchet, "Une arme polluante et radioactive", Libération, 11 juin 2002

Dirty Bomb Primer (The Washington Post)

David Whitehouse, Analysis: Making a Dirty Bomb (BBC News, 10 juin 2002)

Dirty Bombs: Response to a Threat. Federation of American Scientists Public Interest Report, vol. 55, no 2, mars-avril 2002

"Dirty Bombs" (Terrorism: Questions and Answers, Council on Foreign Relations)

Indepth Backgrounder: Dirty Bomb (CBC News Online, 10 juin 2002)

The Fear of Radiation (CBS News, 24 avril 2002)


Graphique

Les effets d'une bombe "sale" (Yahoo! France Actualités)


Documents sonores

Qu'est-ce qu'une bombe sale? Vous pouvez écouter à l'aide de Windows Media Player le reportage de Dominique Lapointe présentée dans le cadre de l'émission "Les Années Lumière" du 9 décembre 2001 (première chaîne de la radio française de Radio-Canada)

What Are Dirty Bombs? Vous pouvez écouter en Real Audio un entretien avec Michael Levi, directeur du Strategic Security Project de la Federation of American Scientists ("All Things Considered", National Public Radio, 10 juin 2002)

Autres articles associés à ce dossier

Israël et la bombe atomique

Commission de la Défense nationale et des Forces a

Extrait de: Pierre Lelloche, Guy-Michel Chauveau et Aloyse Warhouver, La prolifération des armes de destruction massive et de leurs vecteurs. Assembl

À lire également du même auteur

De la tendresse avant toute chose : le Trio Marenych d’Ukraine
Dans les années 1980, désireux d’offrir un cadeau à mon père, orig

Le temps homogénéisé
Qu’en est-il du temps libre aujourd’hui? Alors que dans les années 1960 et 1970,

Une sous-famille au sein des « radicalités convergentes » : le postlibéralisme (Blue Labour-Red Tories)
Le mot conservateur reviendra souvent dans ce texte. Même dans une expression comme conservateur de




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ