La prière

Victor Hugo
J'avais devant les yeux les ténèbres.
    L'abîme
    Qui n'a pas de rivage et qui n'a pas de
    cime
    Était là, morne, immense et rien n'y
    remuait.
    Je me sentais perdu dans l'infini muet.
    Au fond, à travers l'ombre, impénétrable
    voile,
    On apercevait Dieu comme une sombre
    étoile
    Je m'écriai: Mon âme! Mon âme! il
    faudrait,
    Pour traverser ce gouffre où nul bord
    n'apparaît,
    Et pour qu,en cette nuit jusqu'à ton Dieu
    tu marches,
    Bâtir un pont géant sur des millions
    d'arches.
    Qui le pourra jamais? Personne! Ô deuil!
    Effroi!
    Pleure! - Un fantôme blanc se dressa
    devant moi
    Pendant que je jetais sur l'ombre un oeil
    d'alarme,
    Et ce fantôme avait la forme d'une larme;
    C'était un front de vierge avec des mains
    d'enfant,
    Il ressemblait au lys que sa blancheur
    défend;
    Ses mains en se joignant faisaient de la
    lumière.
    Il me montra l'abîme où va toute
    poussière,
    Si profond que jamais un écho n'y répond,
    Et me dit: - Si tu veux, je bâtirai le pont.
    Vers le pâle inconnu je levai ma paupière.
    Quel est ton nom? lui dis-je. Il me dit: - la prière!

Autres articles associés à ce dossier

Prière et action

Prince Vladimir Ghika

Traiter de la vie spirituelle pour le grand public des lecteurs de toute sorte, quelle entreprise risquée! Quelle étrange prétention! Rien n'est pl

Ballade

François Villon


À lire également du même auteur

Choses écrites à Créteil
Si le mot érotisme a un sens qui le distingue du mot sexualité, c'est dans ce po&e

Le bonheur de l'homme à pied
La marche et la rêverie, voire la réflexion, font bon ménage.




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.