Le Noël des animaux

Raoul Ponchon
Or donc quand l'ange eut claironné
Dans le Ciel à la ronde,
Que l'Enfant miracle était né
Pour le salut du monde.

Tous les animaux à la fois
De tout poil, tout plumage
Quittant leurs déserts, ou leurs bois.
Lui rendirent hommage.

Et tous, fauves ou familiers,
Ils fêtèrent en somme
Selon qu'ils étaient outillés
Le cher petit bonhomme.


Le lion fut conquis du coup
Lui lécha ses menottes
Le tigre ronronna, le loup
Lui montra ses quenottes

Un éléphant de Singapour
Lui donna - pauvre brute-
Une de ses défenses pour
Qu'il s'en fit une flûte.

Le bison de joyeuse humeur
Lui fit palper sa bosse
Afin de lui porter bonheur.
Le serpent, si féroce,

Sembla sortir de quelque étui.
Et voyez la merveille:
Il fit peau neuve devant lui
Pour lui donner la vieille.

Le rhinocéros, Dieu merci!
A de la peau de reste.
Il donna de la sienne aussi
De quoi faire une veste.

La sarigue - c'est bien plus fort -
Voulait prendre le mioche,
Et, pour qu'il fut en plein confort,
Le fourrer dans sa poche.

Le boeuf, d'un museau familier
Lui tracassa la joue,
Et l'ours se mil à gambiller
Et le paon fit la roue.

La poule lui pondit des oeufs
Dans la main, les abeilles
Déposèrent un miel des Dieux
Sur ses lèvres vermeilles.

L'hippopotame le surprit
Par sa grimace pire...
Que voulez-vous? Il est écrit
Qu'il n'a pas le sourire.

Enfin, chacune à qui mieux mieux
De ces naïves bêtes,
Faisait sa cour au roi des Cieux
Quand sur ces entrefaites

Paraît un être sur le seuil...
Il avait l'air du singe
Et suait le vice et l'orgueil;
Avec ça trop de linge.

L'Enfant pensa se trouver mal
Se blottit dans sa couche:
- Non, non, pas de cet animal!
(Dit-il d'un ton farouche)

C’est l’homme! Je sais que c’est lui
À mon cœur qui se serre,
D’où me viendra tout mon ennui
Et toute ma misère.

Autres articles associés à ce dossier

Noël ou le déconfinement de l'âme

Jacques Dufresne

Que Noël, fête de la naissance du Christ, Dieu incarné, Verbe fait chair, soit aussi celle de cette étincelle divine appel&ea

Les festins de Noël

Nicole Morgan

Hier carnivores, demain herbivores ? Toujours joyeux ?

Noël ou la photosynthèse

Jacques Dufresne

Voici une invitation à découvrir la science sous un nouvel angle: en tant que bassin de métaphores pour penser les phénomènes d'un autre ordre.

Noël en Norvège

Vera Henriksen


Le Noël de Chesterton

G.K. Chesterton

Voir enfin ce que chacun avait cru voir.

Le folklore de Noël plus profond qu'on pense

Texte tiré du site de Communications et Société, un organisme sans but lucratif voué à la promotion de la qualit&ea

Quelques réflexions sur la symbolique de la fête de Noël

Christian Vanden Bergen

Article tiré du site ROTA SOLIS (tradition et sciences traditionnelles). ROTA SOLIS est une association sans but lucratif dont l'objet est de favoris

À lire également du même auteur

Sonnet à Chevreul
À la manière de Ronsard, ou plutôt à sa manière de Ronsard.

Messes et fleurs
Une fleur vaut bien une messe.

Le pape doit manger seul
Le Protocole du Vatican veut que le Pape prenne ses repas tout seul.

Le gigot
Est-ce s'abaisser à un sujet vil que de célébrer ainsi le gigot?

La reine de Saba
Sept cents épouses, mais...

La question du fromage
Le meilleur fromage est toujours celui de son rivage, mais au-dessus de tous les paysages trône le

La Pouche-en-fleur
Ponchon par lui-même. Pouche en fleur! On l'appelait ainsi parce que sur les registres de l'État c




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ