La médecine homéopathique

Jacques Dufresne
Quelques métaphores pour distinguer l'approche homéopathique de l'approche allopathique.
Un intrus

    Notre organisme est un milieu complexe qui n'est jamais parfaitement préparé à accueillir cet intrus qu'est le médicament. Il y a toujours un peu d'effraction dans la façon dont ce corps étranger pénètre en nous. Pour nous faire du bien, les médicaments doivent nous faire du mal. Leurs effets indésirables sont la rançon de leur efficacité.

    Notre système immunitaire peut être comparé à une armée qui protège notre corps contre les envahisseurs dangereux. Cette armée peut perdre une bataille, deux batailles, mais si elle perd la guerre, c'est la mort. Absorber un médicament équivaut soit à donner des armes nouvelles à l'armée, soit à la stimuler, à l'encourager. Dans le cas où il consiste à donner au système immunitaire des armes nouvelles contre l'envahisseur, le médicament est appelé allopathique, mot d'origine grecque signifiant combattre le mal par son contraire; dans le cas où il stimule les troupes en les attaquant à son tour pour les rendre plus agressives, le médicament est appelé homéopathique, mot d'origine grecque également, signifiant combattre le mal par son semblable. Une guêpe vous a piqué, vous avez une enflure! Une dose supplémentaire de venin de guêpe, à condition qu'elle soit infinitésimale, provoquera un sursaut bienfaisant de votre système immunitaire. Tel est le principe du médicament homéopathique.

Autres articles associés à ce dossier

L'homéopathie

Jacques Dufresne


À lire également du même auteur

Journal de l’été 2021. 2) Rapport du GIEC et Jeux olympiques
Le dernier rapport du GIEC sur les changements climatiques, plus alarmiste encore que les pré

Science, bon sens, complotisme et science critique. En compagnie de Pierre Biron.
Science sans critique est ruine de la raison. Science sans bon sens est ruine du sens « Scie

La philosophie aujourd’hui, par Marco Jean
Philosopher aujourd’hui pour retrouver la valeur intrinsèque des choses par-delà

Journal de l’été 2021. 5) L’ Afghanistan des talibans
La leçon sur les imprévus de l’histoire qu’on peut en tirer

Journal de l’été 2021. 3) Autochtones : droits, obligations et contributions.
À la recherche d’un équilibre entre la question des droits et celle des responsa

La pierre de Satan, par Mario Pelletier
Ce grand livre, aussi français et américain que québécois, et même

Journal de l'été 2021. 4) Covid 19, 20,21… Écologie, ploutocentrisme, anthropocentrisme
Comment rendre la maison commune dont rêvent les écologistes compatible avec le d&rsquo




Nos suggestions