Le contemplatif

Victor Hugo
Le contemplatif dépassant la créature,
    Toujours montant, toujours accru,
    Il regarde tant la nature
    Que la nature a disparu.
    Car des effets allant aux causes,
    L'oeil perce et franchit le miroir
    Enfin et contempler les choses
    C'est finir par ne plus les voir.

Autres articles associés à ce dossier

La beauté des femmes

Victor Hugo

Chez Hugo, parfois, un idéalisme presque désincaré, et pourtant authentique.

Importance de la contemplation

Gaétan Daoust

Extrait d'une conférence de Gaétan Daoust, où l'idéal de solitude et de renoncement qui était celui de la vie monastique, de l'Antiquité au Moye

À lire également du même auteur

Le bonheur de l'homme à pied
La marche et la rêverie, voire la réflexion, font bon ménage.




Nos suggestions