L'aura des médicaments

Jacques Dufresne
Qui connaît l'inconscient de notre médecine?
Tout peut entrer dans l'aura d'un médicament. Croyant que la maladie était causée par l'intrusion d'un esprit malin dans l'organisme, les Babyloniens estimaient qu'il ne fallait reculer devant aucun moyen pour l'en déloger. Ils s'ingéniaient donc à trouver les substances les plus dégoûtantes pour en faire des médicaments, convaincus que ces substances incommoderaient l'esprit du mal au point de le faire fuir. D'où les huiles de foie de morue de notre enfance. Aujourd'hui, on enrobe les médicaments de sucre. Pourquoi? Pour faire revenir l'âme dont le départ serait la cause de la maladie? Sait-on jamais?

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Le nouveau Vieux Couvent de Neuville
Un bâtiment rénové de l'intérieur et de l'extérieur

Le Médiateur unique à l'heure du multimédias
Témoignage montrant que l'idée et la réalité d'un Dieu incarn&ea

Passeport vaccinal : libérateur ou liberticide ?
La réponse dépend de la conception que l’on a de la liberté

Quel sort attend les trésors du passé ?
Ne conviendrait-il pas, pour les conserver vivants, de les rassembler dans une polythèque id&

Serge Bouchard et l'Agora
Autour de Serge Bouchard, un consensus sans amalgames

Marie de l’Incarnation telle qu’en elle-même
En lien avec un article de Carl Bergeron dans le numéro du printemps 2021 de la revue Argumen

Robert Lepage ou le complexe d’Héphaïstos
Contre la technique, tout contre

Yves Martin : le plus humain des hauts fonctionnaires
Un homme dont il faudra se souvenir pour achever une grande oeuvre dans l'esprit où il l&




Nos suggestions