La bonté

Jacques Dufresne
Les hommes naissent bons, c'est la société qui les rend méchants. La même société, devenue consciente de son imperfection, doit redresser le tort qu'elle a fait aux individus au moyen de l'éducation.

    C'est ce mythe rousseauiste de l'homme naturellement bon qui, en dernière analyse, explique la dérive de l'école loin de sa vocation qui est le développement intellectuel, et sa transformation en un instrument de redressement social et moral. L'homme n'est ni foncièrement mauvais, ni foncièrement bon. Un platonicien dira qu'il est un dieu déchu, ayant peine à se ressouvenir des idées qu'il a contemplées avant de prendre chair humaine; un chrétien dira qu'il est atteint du péché originel; un kantien soutiendra que nul n'échappe au mal radical; un éthologiste contemporain expliquera qu'il est un animal inadapté puisqu'à sa naissance, il est privé de l'instinct sûr des animaux, ne possède pour le remplacer qu'une intelligence à l'état d'ébauche.

Autres articles associés à ce dossier

La crise de l'école en Occident

Jacques Dufresne

La perspective historique la plus longue possible est la voie royale pour préciser le diagnostic et trouver les meilleurs remèdes au mal qui frappe

L'école et le projet québécois

Yves Martin

Un article publié dans la revue Critère, no 20, hiver 1978, pp. 13-19. Numéro intitulé: L'école.

L'école idéologique

Jean Renaud

Le philosophe Jean Renaud fait une virulente critique du livre de Jocelyn Berthelot intitulé Une école de son temps: Un horizon démocratique pour l

L'école Rakusei de Kyoto

Hélène Laberge

À l'occasion d'une visite officielle au Japon, en 1982, le premier ministre du Québec, René Lévesque, demanda à ses hôtes de lui faire visiter l

L'école secondaire polyvalente

Jeanne-Marie Gingras


Une école inspirée

Jacques Dufresne

Nous avons le choix entre une école inspirée ou une école planifiée.

Les maîtres ont une histoire

Jacques Dufresne

Les sociétés ont toujours voulu recruter les meilleurs représentants pour enseigner la jeunesse.

Égalité

Jacques Dufresne


À lire également du même auteur

Du cimetière marin de Sète à celui de Deschambault
Le cimetière de Deschambault: un autre  lieu en attente d'un poète et d'u

Patrimoine religieux : de l’esprit des lieux aux lieux de l’esprit
"Nous choisissons la forme de nos bâtiments, plus tard ce sont eux qui déterminent

Julie Payette ou l’abdication de la première reine astronaute
Voici une bonne raison de remplacer Julie Payette par un ou une autochtone.

Hôpitaux : priorité aux donneurs de sens
Version complète d'un article paru dans le journal Le Devoir le 22 janvier 2021

Jeûne médiatique
Ascèse appropriée à une humanité où, en raison de l'omnipr&ea

Les trois virus : biologique, informatique et idéologique
Les deux premiers sont bien connus. Définition du troisième : une idée s&e

Éblouir pour régner
Où l'on voit comment, fort de ses connaissances en optique, Descartes propose au roi d




Nos suggestions