Les trois principes de Ross Hume Hall

Hélène Laberge
Ross Hume Hall, professeur de nutrition à l'université McMaster (du moins l'était-il, il y a quelques années) propose trois principes tout simples en apparence.

    Se fier aux ancêtres!

    Par ancêtre, Hall désigne l'être humain vu sous l'angle de l'évolution. Nos processus digestifs et métaboliques actuels sont le fruit d'une adaptation aux produits de la nature s'étalant sur 50 000 ans! "Bien que nous ne puissions pas en établir la preuve, écrit Hall, nous sommes enclins à croire que nos ancêtres de la préhistoire étaient des chasseurs-cueilleurs et qu'ils devaient probablement consommer crus les produits ainsi obtenus."

    Diversité

    De nombreux scientifiques sont d'avis qu'en raison de la complexité de l'organisme humain, nous devrions manger des nourritures variées pour nous procurer une ration suffisante de tous les éléments nutritifs connus et inconnus. Et Hall donne en exemple les Kalahari, qui consomment environ 80 espèces de plantes et plus de 50 espèces d'animaux!

    Dans l'impossibilité d'en consommer autant, n'y a-t-il pas lieu de croire qu'un nombre limité de légumes comme ceux d'un potager familial peuvent procurer les éléments nutritifs nécessaires?

    Respecter les cycles de la nature!

    Les Chinois, fait remarquer Hall, ont suivi instinctivement ce principe pendant quarante siècles et ils ont gouverné leur écosystème de façon à conserver la vitalité du sol nourricier. Question: ce respect survivra-t-il à l'agriculture intensive qu'ils se sont mis à pratiquer?

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Musardises
Musardises, de muser: perdre son temps à des riens... qui parfois ne sont pas rien. Pens&eacu

Questions ultimes par Thomas de Koninck
Première version 2013.  Pour ce livre,« questions ultimes » Thom

Histoire de la nourriture: de l'art culinaire aux sciences de la nutrition
Dans cette série de coups d'oeil sur l'histoire de la nourriture, le fil conducteur e

Le monde est un miracle
Article publié en 2013 et mis à jour en 2020. Au moment où, contre toute attent

Jane Eyre ou la nudité de l'âme
«Qu'il aura été long et dur le chemin de Jane vers l'amour. Elle sera pa

Fernand Dumont et la religion catholique au Québec
Dans les mots de tous,.Fernand Dumont, après nous avoir  donné à comprendr




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.