Démocratie

Forme de régime par lequel le peuple, souverain, se gouverne lui-même.

«Le processus de mondialisation a renouvelé les débats à propos de la démocratie. Ces débats sur ce que la démocratie signifie et sur ce qu'elle est dans la pratique remontent aux classiques grecs de la théorie politique. Bien entendu, l'idée que la démocratie soit, effectivement, la meilleure forme de gouvernement n'est pas acceptée de tous. Mais après la chute du mur de Berlin, la "troisième vague de démocratisation" semble indiquer qu'un consensus mondial croissant se dessine autour de cette idée. Cependant, ce consensus apparent masque des différences fondamentales au sujet de la définition de la démocratie.
Même dans des démocraties avérées, comme le Canada, la restructuration économique a, en fait, déstabilisé les idées héritées à propos de la démocratie et de la citoyenneté, et ravivé les débats séculaires sur la gouvernance. La mondialisation a contribué à cette agitation intellectuelle et politique en ébranlant l'hypothèse fondamentale que les États-nations furent la cible appropriée de la pratique démocratique, parce que c'était à ce niveau que le pouvoir réel était en grande partie concentré. Cette hypothèse semble de plus en plus irréaliste, puisque dans le contexte de la mondialisation, le pouvoir semble se déplacer vers le haut, à l'échelle des institutions supranationales comme l'ALENA et le GATT, et vers le bas, à l'échelle des autorités locales ou régionales. Comme je vais le démontrer plus bas, l'État-nation garde encore un pouvoir considérable. Toutefois, la mondialisation entraîne d'importantes modifications dans la nature des relations entre l'international et le national, entre l'État et la société, entre le privé et le public, ces modifications impliquant des défis de taille à la pratique démocratique au Canada.»
Laura Macdonald, «La gouvernance et les relations entre l'État et la société au Canada: les défis de l'intégration régionale», dans George Hoberg (dir. de l’éd.), La capacité de choisir. Le Canada dans une nouvelle Amérique du Nord, Les Presses de l’Université de Montréal, 2002, p. 208.

Essentiel

Les modèles de démocratie
Modèle I.
Élitisme compétitif
a) Démocratie classique libérale
b) Néolibéralisme
Bipartite
Modèle II.
Les théories des groupes
a) Pluralisme classique
b) Corporatisme
c) Capital social
Multipartite ou tripartite
Modèle III.
Démocratie participative
a) Engagement des citoyens
b) Démocratie délibérative
Méthodes de participation individuelle élargie:
recherches d'actions participatives, référendums, commissions parlementaires, enquêtes, sondages, réunions municipales, groupes d'intérêts, conférences et tables rondes politiques, cercles d'études, jurys de citoyens, etc.
source: Idem, p. 209.

Enjeux

Depuis la chute du mur de Berlin, nombreux sont ceux qui pensent que la démocratie s’imposera progressivement et pour toujours dans tous les pays du monde. Ce serait là en quelque sorte la fin de l’histoire, fin dont l’humanité se rapprocherait, à en juger par le nombre croissant de régimes démocratiques. S’il devait en être ainsi, conviendrait-il de s’en réjouir? La démocratie libérale qui est en cause ici est-elle le meilleur des régimes politiques? Est-ce Platon qui a raison quand il soutient que l’homme démocratique ne s’intéresse qu’à ses petits plaisirs immédiats, Aristote quand il fait l’éloge de la classe moyenne ou tel théoricien contemporain de la démocratie, Jean Baechler par exemple, quand il affirme que la démocratie est la forme la plus naturelle de gouvernement?
Les démocraties occidentales actuelles, qui donnent le ton au reste du monde, sont-elles à l’abri d’une décadence semblable à celle de la démocratie athénienne? Fondé sur le libre marché, plutôt que sur l’amitié, la philia, le nouvel ordre mondial démocratique ne risque-t-il pas de créer un monde où les rapports humains seront plus durs que dans les sociétés traditionnelles fortement hiérarchisées?

Articles


La démocratie athénienne - 2e partie

Jacques Dufresne
La démocratie passe devant le tribunal des génies, où elle est déjà évaluée avec lucidité et espoir, mais sans illusion.

La démocratie athénienne - 3e partie

Jacques Dufresne
Quelles sont les leçons à tirer de la démocratie grecque?

La politie

Aristote
Il compare les divers régimes, tels qu'il a pu les observer directement ou indirectement et il s'efforce d'établir une hiérarchie entre eux, mais en indiquant toujours qu'il faut s'assurer que tel régime convient bien à telle cité dans le temps

L'homme démocratique

Platon
La distinction entre les désirs superflus et les désirs nécessaires, distinction qui s'est avérée si commode pour définir la société de consommation, remonte à Platon. C'est à propos de l'homme démocratique qu'il a fait cette distinction.

Neuf grands moments

Jacques Dufresne
Neuf grands moments dans l'histoire de la démocratie. L'lliade d'Homère, Solon, ses lois, la constitution athénienne, Cinninatus, Les Acta diurna, le premier journal, lancé par Jules César, Saint Benoît (480, 547) père des élections 1215...

La démocratie et l'éducation (2)

Jacques Dufresne
Second d'une série de quatre articles sur Georges Leroux et l'éducation.t

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.