Trille

Fleur sauvage. (Voir le Sentier des fleurs sauvages)

Plante printanière; TIGE charnue; FEUILLES au nombre de trois, rassemblées vers le sommet de la tige, nervées; FLEUR solitaire à trois sépales vert et trois pétales; PÉTALES rouges, verts, blancs ou blancs et roses selon l'espèce. Étamines et pistils très apparents.
Pousse dans les bois de feuillus comme les érablières, souvent en colonies. Fleurit dès le début du mois de mai.

Indigène en Amérique et en Asie.

Sa croissance est très lente, exigeant parfois jusqu'à dix ans avant la première floraison. «Ne pas cueillir, ni transplanter, ni modifier l'habitat.», avertit Gisèle Lamoureux.1 Comme ils sont vivaces, vous retrouverez les trilles au même endroit l'année suivante.
«Le genre est étroitement allié au genre Paris de l'Eurasie. (...)
Un certain nombre d'espèces, dont au moins deux des nôtres (T. erectum, T. grandiflorum) sont très instables, en ce sens qu'elles sont sujettes à des mutations extraordinaires, à de nombreuses anomalies phyllotaxiques ou allomorphiques. Ces anomalies se manifestent en diverses directions: tendance à la tétramérie (convergence vers le genre Paris) ou a une 5-6-mérie parfaite ou partielle, augmentation du nombre des pièces dans les divers verticilles foliaires ou floraux, pluralité des verticilles foliaires, phyllodie, staminodie, etc. Ces variations se reproduisent d'année en année sur le même rhizome et quelques-unes d'entre elles sont probablement héréditaires et d'origine germinale.»2

Trille ondulé , tableau de Pierre Lussier, gracieuseté de l'artiste

Essentiel

«Trilles printaniers raillant la neige

Les gais rouets chantent à la ronde :
" Nos doux seigneurs guerroient de par le monde;
Qui pourrait mal à ceux qu’amour protège? "

Ô Dames la folle bravade :
Des oiseaux de malheur s’abattent sur les toits…
Passent les jours, passent les mois –
Les chevaliers sont morts à la Croisade.»

Adolphe Retté, Chanson d’hiver, L’Archipel en fleurs


Le trille blanc est l'emblème floral de l'Ontario.

Articles


Chanson d'hiver

Adolphe Retté

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.