Lévesque René

24 / 08 / 1922-01 / 11 / 1987
23e premier ministre du Québec (1976-1985).

Né à l'hôpital de Campbelton (Nouveau-Brunswick), le 24 août 1922, faute d'un hôpital à New Carlisle, dans le comté de Bonaventure (Québec) où résidaient ses parents .

René Lévesque a complété à Québec ses études classiques commencées à Gaspé. En 1944, il interrompt ses études universitaires en droit pour devenir correspondant de guerre. Attaché aux armées américaines, il participe aux campagnes de France, d'Allemagne et d'Autriche.

Après la guerre, il poursuit sa carrière de journaliste, d'abord au Service international de Radio-Canada (1946-1951), comme correspondant en Corée (1952) et comme chef du service des reportages radio-télévision (1952-1956). De 1956 à 1959, il anime l'émission «Point de Mire», à la télévision de Radio-Canada.

Élu député du comté de Laurier en 1960, comme libéral, René Lévesque fait partie du gouvernement Lesage, d'abord à titre de ministre des Travaux publics et des Ressources hydrauliques (1960-1961), puis comme ministre des Richesses naturelles (1961-1965) enfin, comme ministre de la Famille et du Bien-être social (1966).

Réélu dans Laurier en 1962 et 1966, il quittera le Parti libéral en 1967 pour fonder le Mouvement Souveraineté-Association, puis, en 1968, le Parti Québécois dont il devient président. Le Parti Québécois sera battu deux fois - aux élections de 1970 et de 1973 - avant de finalement remporter celles du 15 novembre 1976. Élu dans la circonscription électorale de Taillon, René Lévesque prête le serment d'office comme Premier ministre du Québec le 25 du même mois.

En 1980, le gouvernement Lévesque demande par référendum à la population le mandat de négocier la souveraineté-association avec le reste du Canada: le 20 mai, la proposition du gouvernement est rejetée à 59 %.

Réélu député de Taillon lors des élections générales du 13 avril 1981, il est de nouveau premier ministre et assermenté le 30 avril 1981. Il démissionnera en 1985, à la fin de son deuxième mandat. Il meurt le 1er novembre 1987 à l'âge de 65 ans.

Source: Biographies canadiennes-françaises, 30e édition, 1983-1984; Commission de la capitale nationale, promenade des premiers ministres



Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ