L'homme responsable

Yves St-Arnaud

La nature s’est faite chair… Elle s’est incarnée. De la matière surgit la vie qui prend forme, évolue et devient conscience. Si le bio demeure dégradable, le spirituel se transmet de siècle en siècle dans une lente construction de l’humanité. L’homme qui dirige son regard vers le sol, renonçant à trouver dans un monde surnaturel l’explication de tout, puise dans la nature dont il est né la force de prendre sans détour la responsabilité de ses actes et de se retirer sans illusion le moment venu.

À lire également du même auteur




Nos suggestions