Socrate et l'éducation

Frédéric Julien
Frédéric Julien explique à ses étudiants — et à tous ceux qui veulent l'entendre — les raisons pour lesquelles la lecture est un instrument de croissance et d'apprentissage.
Aline Giroux, dans un article au titre intrigant, «Socrate-Éros, éducateur», propose de «réenchanter le monde de l'éducation». Pour les besoins de sa noble cause, elle rappelle que Socrate (qui, comme vous le savez peut-être, a été condamné à mort parce qu'il «corrompait» la jeunesse par des manières et des propos jugés subversifs) cherchait d'abord à séduire les jeunes, «c'est-à-dire au sens premier du terme, les tirer à côté, les séparer de leur culture, les entraîner ailleur»(1). Pour ce faire, il s'est toujours considéré comme un entremetteur, comme un pédagogue, au sens littéral du mot, dans la mesure où le paidagogos chez les Grecs était «l'esclave chargé de conduire l'enfant vers le maître», le maître ici n'étant pas Socrate, ou un professeur comme celui qui vous écrit, mais vous-même ou, en tout cas, le daimon en vous, c'est-à-dire cette «petite voix» qui est la vôtre, ou la conscience, ou le Soi jungien, bref «le pouvoir en soi grâce auquel on peut devenir autre et meilleur».

Note
1. Aline Giroux, «Socrate-Éros, éducateur», dans Clermont Gauthier et Denis Jeffrey, Enseigner et séduire, Québec, Les Presses de l'Université Laval, 1999, p. 165.

Autres articles associés à ce dossier

Le problème de Socrate

Frédéric Nietzsche


Le Banquet - 1re partie

Platon

« Le sujet de ce dialogue est l'Amour. Voici d'abord le préambule, dont aucune circonstance n'est indifférente. L’Athénien Apollodore fait

Morale et politique de Socrate

Paul Janet

Les vues de Socrate sur la religion, la morale et la politique, ses rapports avec Aristophane, son procès.

Apologie de Socrate

Platon

« L'Apologie peut être divisée en trois parties, dont chacune a son objet. Dans la première partie, celle qui précède la délibération des jug




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.