« Tenter une définition de la philosophie »

Robert Hébert

Nous pourrions tenter une première définition ou plutôt une première approche spatiale de la philosophie — ce mot pourrait porter tous les noms de la terre : l’activité philosophique est le lieu nécessaire d'un surplus de pensée, lieu qui se situe par rapport à d’autres lieux également débordés par des clameurs, opinions et certitudes, succès et déconfitures évidents. Les divers domaines de la religion, des technosciences, de la politique ou de la jasette quotidienne, à l’école ou dans la vraie vie constituent la trame de ce qui fait de vous un citoyen à part entière de l’humanité, n’est-ce pas ? Ce seront nos domaines d’exploration. Lieu nécessaire d’un surplus de pensée, la philosophie dans son histoire a toujours constitué une réserve d’énergie critique : ceux et celles que l’on appelle philosophes (et qui n’ont pas toujours été sages comme des images) ont témoigné et témoignent encore aujourd’hui de ces puissances dans la mesure ou la raison universelle ne s’est pas encore accomplie. Le contraire de la philo, ce n’est pas le plaisir, la pseudo-liberté des loisirs, c’est la guerre et particulièrement la guerre civile qui creuse un abîme de haine et de mort à proximité...

Autres articles associés à ce dossier

Le langage philosophique et l’unité de la philosophie (incipit)

André Lalande

Dans ce texte, l’auteur défend la nécessité de s’entendre entre philosophes sur le sens des mots. Il annonce la formation de ce qui deviendra l

La classe de philosophie

Georges Gusdorf

Georges Gusdorf montre dans ce texte que la culture philosophique est propice à la mise en question du sens commun, des évidences, des apparences et

Urgence de la philosophie

Jacques Dufresne

Le philosophe a toujours pris position contre la technique, même s'il reconnaît que nous n'avons pas le choix. Il ne reste donc plus qu'à espérer

Tout philosophe...

Henri Bergson

L'humour de Bergson n'avait d'égale que son érudition.

À lire également du même auteur




Nos suggestions