Ballade Ponchon

Jean Richepin
De Jean Richepin et Maurice Bouchor, Raoul Ponchon disait: «ces plus que frères.»
Vous pouvez être un grand savant,
Aussi grand qu'on se l'imagine,
Avoir noirci fort et souvent
Votre papier de plombagine,
Mettre votre esprit en gésine,
Pour vous bourrer le cabochon,
Vous ne serez qu'une aubergine
Si vous n'avez pas vu Ponchon.
 
Allez où vous pousse le vent,
En France, en Amérique, en Chine,
Allez du Ponant au levant,
Du nord au sud, ployant l'échine ;
Voyez le salon, la cuisine ;
Vous ne serez qu'un cornichon,
Cornichon comme à l'origine,
Si vous n'avez pas vu Ponchon.
 
De Ponchon je suis le fervent,
Ponchon est grand comme une usine.
Ponchon est le seul vrai vivant.
Et j'attraperais une angine,
Criant comme une merlusine,
Pour que, du palais au bouchon,
Chacun pût dire à sa voisine:
Si tu n'avais pas vu Ponchon !!!
 
ENVOI
 
Prince, homme ou femme, ou androgyne,
Vous ne valez pas un torchon
Et n'aurez jamais bonne mine
Si vous n'avez pas vu Ponchon.
 

À Raoul Ponchon


Tu sens le pain, ô pâte exquise sans levain.
Salut Ponchon! Salut, trogne, crinière, ventre !
Ta bouche, dans le foin de ta barbe, est un antre
Où gloussent les chansons de la bière et du vin.
 
Aux roses de ton nez jamais l'hiver ne vint.
Tu bouffes comme un ogre et pintes comme un chantre.
Tous les péchés gourmands ont ton nombril pour centre.
Dans Paris, ce grand bois, tu vis tel qu'un sylvain,
 
Sachant tous les sentiers, mais fuyant les fontaines,
Flairant les carrefours, les ruelles lointaines,
Où les bons mastroquets versent le bleu pivois.
 
Et j'aime ton plastron d'habit bardé de taches,
Ton pif rond, tes petits yeux ronds, ta chaude voix,
Et l'odeur de boisson qui fume à tes moustaches.
 

Autres articles associés à ce dossier

Jean Richepin selon Barbey d’Aurevilly

Jules Barbey d'Aurevilly


Oiseaux de passage

Jean Richepin

Aux valeurs conventionnelles du bourgeois immobile, le poète oppose ses propres valeurs, fondées sur le désir et la chimère.

À lire également du même auteur

Oiseaux de passage
Aux valeurs conventionnelles du bourgeois immobile, le poète oppose ses propres valeurs, fondées s




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ