Glossaire destiné à l'identification des fleurs sauvages

Ariane Collin
Bref glossaire destiné à éclairer les dossiers de fleurs sauvages dans l'Encyclopédie de l'Agora.

NB: L'astérisque (*) indique que le mot précédent est défini dans le glossaire.

En cherchant à décrire nos fleurs, il est apparu que notre vocabulaire concernant les odeurs et les couleurs souffrait de presque autant de lacunes que celui de la botanique. Pour ceux qui partagent notre ignorance, nous avons fait suivre ce glossaire d'un glossaire de termes décrivant les couleurs, les odeurs et les textures.

1ère partie: vocabulaire relié à la botanique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


A
Alternes (feuilles): rattachées à un niveau différent le long de la tige. ex: l'immortelle blanche
Adventice: échappée de culture présente mais fragile à l'état sauvage
Aigrettes: soies légères attachées aux graines qui servent à répandre les graines au moyen du vent
Annuelle: plante qui ne ne fleurit qu'une saison (antonyme: vivace*)
Anthère: partie terminale de l'étamine, qui porte le pollen.

 

B
Basilaire (feuille): poussant à la base de la tige (antonyme: caulinaire)
Bilabiée (corolle): qui forment deux lèvres (ex: mimule à lèvres entrouvertes, thym)
Bractée: Petite feuille d'aspect différent des autres qui accompagne la fleur. (ex: bermudienne, amphicarpe bractéolée) Certaines ombelles et la plupart des capitules sont entourés de bractées nombreuses et serrées qui forment l'involucre*. Ex: pissenlit

C
Capitule: type d'inflorescence qui ressemble superficiellement à une fleur solitaire: les nombreuses fleurs sont serrées sur un seul réceptacle. Ex: pissenlit, marguerite
Caulinaire (feuille): située le long de la tige (antonyme: basilaire)
Corymbe: type d'inflorescence semblable à l'ombelle* sauf que les pédoncules se rattachent à des hauteur différentes sur la tige. Ex: l'achillée millefeuille
Cyme: type d'inflorescence où les pédoncules sont ramifiés eux-même en plusieurs segments, eux-même divisés, avant les fleurs.

E
Étamine: Organe mâle de la fleur portant le pollen. Composé du filet* et de l'anthère*.
Épi: type d'inflorescence où les fleurs sont tout contre la tige. On peut hésiter entre la grappe et l'épi si les pédoncules* sont très courts. On dit d'une fleur en épi qu'elle est spiciforme.

F
Feuillage: Ensemble des feuilles d'un végétal. Leur mode de groupement est un élément clé pour identifier une fleur.
Filet: partie inférieure de l'étamine, qui porte l'anthère*
Foliole: Dans une feuille composée, division ressemblant elle-même à une petite feuille à la différence qu'elle est reliée à un axe secondaire plutôt qu'à la tige. ex: la potentille ansérine

G
Grappe: type d'inflorescence où des axes secondaires (plus ou moins égaux) terminés par une fleur sont rassemblés autour d'un axe principal.

H
Hampe: tige nue (sans feuille) à partir du sol, portant une ou plusieurs fleurs. Ex: le trille
Herbacée: plante verte, petite et souple. Si la plante a des branches, on dira que c'est un arbuste; un arbre si elle possède un tronc.

I
Inflorescence: Forme que prend le regroupement de plusieurs fleurs. Inflorescence en panicule, en épis, en grappe, en ombelle, en corymbe, en capitule, etc.
Involucre: Ensemble des bractées*, parfois imbriquées sur plusieurs rangs, qui se trouve à la base d'un capitule (ex: pissenlit), d'une ombelle (ex. carotte sauvage) ou d'un autre type d'inflorescence (ex: valériane)

L
Ligulée (fleur): à rayon*

O
Ombelle: type d'inflorescence* où plusieurs pédoncules* se séparent en un même point et se dressent jusqu'à la même hauteur. ex: la berce laineuse
Opposées (feuilles): rattachées à la tige par paires, de manière généralement symétrique et à angle droit par rapport à la paire inférieure

P
Palmée (feuille): aux folioles étalées comme les doigts d'une main.
Panicule: type d'inflorescence* semblable à une grappe en forme de cône, car les pédoncules raccourcissent graduellement vers le sommet. Ex: la spirée
Pédicelle: ramification de la tige qui supporte l'inflorescence*
Pédoncule: ramification du pédicelle* qui supporte une fleur (dans l'inflorescence en grappe*, par exemple).
Pétiole: ramification de la tige qui supporte une feuille
Pétiolule: segment qui supporte une foliole* dans une feuille composée
Pinnatiséquée (feuille): divisée en profondes folioles qui rejoignent la tige ou presque.

r
Radié: se dit d'un capitule composé de fleurs à rayon à la périphérie et de fleurs tubulaires* au centre.
Rayon (syn: fleur ligulée): Dans un capitule: fleur possédant un pétale, généralement placée à la périphérie.
Chacun des pétales blancs de la marguerite est une fleur ligulée. On dit de ce capitule qu'il est radié*, car les fleurs ligulées entourent un groupe de fleurs tubuleuses*.

S
Sagitté: en forme de flèche
Sessile: dépourvu de pétiole ou de pétiolule
Spiciforme: en forme d'épi*
Stolon : Sorte de tige rampante qui naît à la base de la plante et produit des rejetons.

T
Tomenteux: couvert d'un duvet cotonneux
Tubulaire (corolle, tige): en forme de tube. Ex: corolle de la spiranthe.

V
Vernal: qui se rapporte au printemps
Vivace: se dit d'une plante dont la racine survit à l'hiver pendant plusieurs années et qui refleurit donc à la même place au printemps suivant.
Volubile (tige): qui s'enroule autour de plantes ou d'objets voisins. (ex: le liseron des champs)


2e partie: Glossaire de termes décrivant les couleurs,
les odeurs et les textures

 

Les couleurs:



Cramoisi: Rouge foncé très intense
Écarlate: Rouge vif
Glauque: vert bleuâtre
Jaunâtre, blanchâtre, verdâtre: couleur brouillée tirant sur le jaune, le blanc, le vert

Lilas (adj. lilacé): référence au lilas: fleur d'un bleu pâle tirant sur le mauve. (ex: juliennes des dames)

Magenta: rouge vif et intense tirant sur le rose. (ex: épilobe)

Mauve: référence à la mauve musquée, dont les pétales sont plus près du rose que du bleu.
Pourpre (adj. pourprin, purpurin) : Rouge foncé tirant sur le violet.(ex: asaret gingembre)

Violet: référence à la violette, dont la corolle est bleu profond tirant sur le mauve.

Ajectifs pour décrire divers degrés de transparence: hyalin, diaphane, translucide.


Les odeurs:


« (...) On m'enseignait alors la botanique. Je n'y mordais qu'à ma façon. J'avais l'odorat fin et je voulais que le parfum fût un des caractères essentiels de la plante ; mon professeur, qui prenait du tabac, ne m'accordait pas ce critérium de classification. Il ne sentait plus que le tabac, et, quand il flairait une autre plante, il lui communiquait des propriétés sternutatoires tout à fait avilissantes.»
( George Sand, Ce que disent les fleurs)
Acidulé: associé à un goût acide
Aromatique: dégageant un parfum puissant et agréable
Capiteux: légèrement enivrant
Écoeurant: désagréable, qui soulève le coeur
Effluent: léger, qui jaillit et se dissipe
Entêtant: qui demeure longtemps
Embaumé: imprégné d'un parfum doux et agréable
Épicé: rappelant l'odeur d'épices: muscade, clou de girofle, canelle, etc.
Fétide: écoeurant, associé à la décomposition et à la moisissure
Suave: doux et agréable, associé à un goût sucré
Suffocant: très intense, au point de gêner la respiration
Nauséabond: désagréable, qui inspire la nausée
Pénétrant: très intense, qui s'imprègne
Poivré: rappelant l'odeur du poivre


Les textures:


Contentons-nous de citer dans l'ordre différents adjectifs décrivant des textures:

Note: La plupart de ces mots sont tirés du glossaire de la Flore Laurentienne où on trouvera les définitions complètes: frère Marie-Victorin, Flore Laurentienne, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1964, pages 859 à 872 (version en ligne)

Surfaces poilues: Glabre (sans poil)
Pubérulente
Pubescente (duvet)
Tomenteuse (duvet cotonneux, dense, blanchâtre)
Hérissée, Hirsute (poils un peu raides)
Urticante (poils irritants comme l'ortie)
Hispidule
Hispide (poils longs et presques piquants)
Surfaces piquantes Inerme (sans épines)
Muriquée
Épineuse
noms: acicules, aiguillons, aiguilles, épines
Surfaces bossues ou creuses: Lisse
Papilleuse
Sigillée
Échinuleuse
Gibbeuse
Calleuse
Surfaces gluantes: Sèche
Gluante, Glutineuse, Visqueuse, Viscide
Nature des tissus végétaux Sèche
Charnue
Succulente
Turgescente (subissant la pression de l'eau contenue)

Autres articles associés à ce dossier

Fleurs des champs

Maurice Maeterlinck


À lire également du même auteur

Croissance de l'asclépiade commune
Série de photo représentant, par étapes, le cycle de vie de l'asclépiade commune.




Nos suggestions