Infidélité

Georges Bernanos
Et pourquoi ne reste-t-il pas jusqu'au bout, sinon parce qu'il sait ce qui nous attend?
« Le diable, voyez-vous, c'est l'ami qui ne reste jamais jusqu'au bout. »

Autres articles associés à ce dossier

La marque du diable

Alain Besançon

L'auteur livre une analyse des points communs et des spécificités des deux totalitarismes qui ont déchiré le monde en ce XXe siècle si meurtrier.

À lire également du même auteur

Le journal spirituel : entre prière et compte rendu du quotidien
Dans les extraits qui suivent, le curé de la paroisse d’Ambricourt, protagoniste du rom




Nos suggestions