Le fétichisme des centenaires

Paul Léautaud
Nous avons le fétichisme des centenaires. Il n'est pas de jour qu'on n'en célèbre un : écrivains ou artistes de tous les genres, oeuvres les plus diverses, les plus opposées. C'est une remarque à faire : dans les discours, dans les articles, dans les études, c'est toujours la même admiration, la même apothéose, la même mise sur un sommet. Ce manque de différenciation dans les valeurs, cette égalité dans le dithyrambe, cette mise de tout sur le même plan, pas de meilleure preuve du manque de savoir et du manque de goût qui caractérisent notre époque.

Autres articles associés à ce dossier

La Commémorite

Miguel Zamacoïs

Ce texte, écrit au début du 20e siècle, décrit une situation qui est toujours la nôtre.

Considérations inactuelles sur le culte des anniversaires

Marc Chevrier

Compte rendu de l'ouvrage de William Johnston: Post-modernisme et Bimillénaire, Le culte des anniversaires dans la culture contemporaine, Presses uni

À lire également du même auteur




Nos suggestions