Métier

Essentiel

Selon Remy de Gourmont, le poète Joachim du Bellay "avait raison […], quand il conseillait aux écrivains de fréquenter, autant que les savants, « toutes sortes d’ouvriers et gens mécaniques, comme mariniers, fondeurs, peintres, engraveurs et autres, sçavoir leurs inventions, les noms des matières, des outils, et les termes usitez en leurs Arts et Métiers, pour en tyrer de là ces belles comparaisons et vives descriptions de toutes choses ». Les langues des métiers ont toujours été admirables; celles des sciences sont hideuses: rien ne prouve mieux que la fonction linguistique est une fonction populaire."

Remy de Gourmont, «Notes de philologie – IV. Du Bellay grammairien»

Essentiel

Selon Remy de Gourmont, le poète Joachim du Bellay "avait raison […], quand il conseillait aux écrivains de fréquenter, autant que les savants, « toutes sortes d’ouvriers et gens mécaniques, comme mariniers, fondeurs, peintres, engraveurs et autres, sçavoir leurs inventions, les noms des matières, des outils, et les termes usitez en leurs Arts et Métiers, pour en tyrer de là ces belles comparaisons et vives descriptions de toutes choses ». Les langues des métiers ont toujours été admirables; celles des sciences sont hideuses: rien ne prouve mieux que la fonction linguistique est une fonction populaire."

Remy de Gourmont, «Notes de philologie – IV. Du Bellay grammairien»

Articles


Dossiers connexes




En marge de la Conférence de Glasgow