Clavardage

Bavardage en ligne.

«Les propos qui sont échangés sur les portables relèvent la plupart du temps d’un bavardage inutile. C’est-à-dire d’une manière d’utiliser le langage à vide, sans relation directe avec ce qui est dit, mais simplement pour que la communication soit établie. Pour Heidegger, le bavardage est tout de même un phénomène positif : il permet d’établir un premier lien verbal, par de là ces tout premiers liens qui se créent à travers la mimique et la gestuelle. Mais il ne peut devenir une fin en soi. Or c’est ce qui menace lorsqu’il a lieu hors de la présence physique de l’autre.»

Fraçoise Dastur, Philosophie magazine, octobre 2013.

Articles





Nos suggestions