Ère chrétienne ou Nouvelle ère

Guy Durand


Selon un article paru le 25 septembre dans le quotidien anglais Daily Telegraph, la BBC a récemment recommandé à ses présentateurs de bannir les expressions “avant et après Jésus-Christ", pour ne pas porter atteinte aux non-chrétiens et respecter le pluralisme de nos sociétés. La radio a donc décidé de remplacer ces expressions par un sobre et neutre “avant ou après l’ère commune”.

L'idée est avancée ailleurs, par exemple, dans certains cahiers d'étudiants pour le cours Éthique et culture religieuse, où l'on parle d'Ére nouvelle (Voir Guy Durand, Le cours d'ÉCR. Au-delà des apparences, Guérin, p. 42).

La suggestion a soulevé la controverse chez les journalistes de la BBC. Elle me semble tout à fait inappropriée, voire saugrenue et délétère.
D'abord, parce qu'elle est vague. Elle substitue à un point de repère temporel précis, compris de tous, une expression vague, difficile à comprendre. D'autant plus que dans certains pays, malgré la datation internationale, on continue de signaler les dates selon l'histoire nationale. Pire, cette ère commune n'a rien de commun pour de nombreux pays comme le Japon, la Chine, l'Inde, le Cambodge. L'expression constitue plutôt une insulte à leur culture. Enfin, sous prétexte de respect des non-chrétiens, elle imposerait hypocritement un repère historique chrétien, car, ne nous faisons pas d'illusion, cette supposée ère commune commencerait de toute façon à la naissance de Jésus (ou 4-5 ans après, puisque les historiens qui ont déterminé cette date au VIe siècle ont fait une erreur de quelques années), de même que le choix du 1e janvier comme premier jour de l'année a été fait progressivement dans les divers pays chrétiens au cours des XVIe et XVIIe siècles après J-C.
Bref, il y a là une concession au multiculturalisme à la mode dans plusieurs milieux occidentaux, voire la manifestation d'une rectitude politique liée à une certaine honte de la civilisation chrétienne.

Guy Durand

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Écoles privées vs écoles publiques: Le point sur la question
Cet article fait vraiment le point sur la question. Il est succint et pourtant complet.  Dans c

Morale, éthique, droit, déontologie
Quatre termes reviennent régulièrement dans les discours sur l'action humaine : éthique, morale,




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ