Abbaye

La définition du mot abbaye que l'on trouve dans tous les dictionnaires d'aujourd'hui est souvent sensiblement la même que donnait déjà Voltaire dans son Dictionnaire philosophique: «C'est une communauté religieuse gouvernée par un abbé ou une abbesse». Toutefois, cette définition ne satisfait pas Camille Lefèvre, créateur d'une Encyclopédie universelle de la langue française qui consacre plusieurs pages à l'abbaye.

Essentiel

«[…] Le résultat du travail obscur de mille paysans, serfs d’une abbaye, était une abside gothique, dans une belle vallée, ombragée de hauts peupliers, où de pieuses personnes venaient six ou huit fois par jour chanter des psaumes à l’Éternel […]. Cette vallée, ces eaux, ces arbres, ces rochers voulaient crier vers Dieu mais n’avaient pas de voix; l’abbaye leur en donnait une […].»
ERNEST RENAN, Dialogues philosophiques. Rêves

Essentiel

«[…] Le résultat du travail obscur de mille paysans, serfs d’une abbaye, était une abside gothique, dans une belle vallée, ombragée de hauts peupliers, où de pieuses personnes venaient six ou huit fois par jour chanter des psaumes à l’Éternel […]. Cette vallée, ces eaux, ces arbres, ces rochers voulaient crier vers Dieu mais n’avaient pas de voix; l’abbaye leur en donnait une […].»
ERNEST RENAN, Dialogues philosophiques. Rêves

Articles


Dossiers connexes




Nos suggestions