Découverte du calcul intégral et différentiel

Jacques Dufresne
Précisons que Leibniz est tout le contraire d'un philosophe au sens péjoratif, qu'il ne se tourne pas vers la métaphysique par inappétence ou inaptitude pour la physique et les mathématiques. On reconnaît généralement qu'il a découvert la calcul intégral et différentiel avant Newton, même si la controverse sur cette question dure toujours. Par sa découverte du système binaire et de la logique du même nom, il est à l'origine des ordinateurs. Il a abordé ainsi avec la même souveraine aisance les principaux domaines du savoir. Par sa théorie des petites perceptions, il introduit en psychologie l'analyse infinitésimale que Newton avait réservée à l'étude du monde physique. Il a été le véritable fondateur de la psychologie dynamique, le premier à employer le mot inconscient tel que nous l'entendons aujourd'hui. On ne se déshonorerait pas en prétendant que Leibniz est un plus grand esprit que Newton. La distance qui les sépara n'en est que plus significative et plus instructive pour nous qui avons de plus en plus de raisons de ne plus nous satisfaire d'un monde machine.

À lire également du même auteur

Dieu
Première version de cet article: 2003. Mise à jour des liens: septembre 2020

L'art de la greffe... sur un milieu vivant
Suite de l’article La culpabilité de l’Occident ou la recherche de la vie perdu

De la forme au chaos, de Pythagore à Kauffman
Pythagore était à la fois et dans l'ordre un mystique, un philosophe, un savant et

Vie
Première version: 2000. Dernière mise à jour 2022,. Quand nous abordons le th&

Univers
Première version 2003. Dernière mise à jour 2020. Bien des idées re&cced

Radio-Canada, une chapelle de la religion du progrès
Tout est bien qui est nouveau !  Un dogme à la SRC ! L’auto-critique exigera plus

Élisabeth II ou le conte de fées britannique
...« Quand à travers les légendes et les poèmes/ Nous connaîtrons




Articles récents