Faits saillants, 4 mai 2021

Gérard Croteau

Non rentable en 2015, 60% du potentiel solaire total serait déjà économiquement viable dès aujourd’hui. - Un article de Science Presse relativise l'impact des éoliennes sur la faune ailée. - Les changements climatiques compromettent le mode de vie des Inuits du Labrador. - Un satellite de la NASA pour détecter les super émetteurs de méthane et les fuites de CO2. - 3 millions de nouvelles voitures électriques et hybrides immatriculées dans le monde en 2020

Bonjour,

Extraits de la revue de presse de l’American Meteorological Society

En 2015 l’exploitation de l’énergie solaire n’était pas rentable sans l’apport d’importants subsides gouvernementaux.  Les prix de ce secteur ont cependant chuté ces dernières années et 60% du potentiel solaire total serait déjà économiquement viable dès aujourd’hui.  On note, avec ironie, qu’une bonne partie de cette évolution a eu lieu alors que le président américain dénigrait totalement cette filière.  D’un point de vue purement économique la transition vers les énergies renouvelables est pratiquement inévitable à long terme; seule la résistance politique peut l’entraver.  Parallèlement, une transition qui s’achèverait à la fin du siècle arriverait trop tard pour contrôler les dommages climatiques. https://www.newyorker.com/news/annals-of-a-warming-planet/renewable-energy-is-suddenly-startlingly-cheap

Extraits de la revue de presse d’Environnement et changement climatique Canada

On s’inquiète souvent de l’effet des éoliennes sur les oiseaux. Leur construction est d’ailleurs réglementée au voisinage des routes de migration.  Une enquête confirme qu’elles causent la mort de 230 000 volatiles par année aux États-Unis, et 16 000 au Canada, mais c’est tout-à-fait négligeable par rapport aux autres causes de mortalité accidentelle telles que les chats, qui tuent 2,4 milliards d’oiseaux par année aux États-Unis, les fenêtres en verre qui en tuent près de 600 millions, et les véhicules 215 millions.  La portion des éoliennes est donc de 1 sur 14 200. https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/detecteur-rumeurs/2021/04/22/eoliennes-grandes-tueuses-oiseaux-faux

Les changements climatiques compromettent le mode de vie des Inuits du Labrador.  La glace dure moins longtemps, les moustiques sont beaucoup plus nombreux, la toundra recule devant la progression de la verdure et d’arbustes, et les lacs s’assèchent.  La récolte de petits fruits est aussi plus incertaine et la nouvelle végétation rend la piste des caribous plus difficile à suivre.  La glace de mer a diminué de 12% par année depuis 1979 et la couverture de neige au sol dure aussi moins longtemps. https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/1789673/rechauffement-fonte-glace-toundra-autochtones-motoneige-chasse

Le niveau du fleuve St-Laurent est près du record observé en septembre 2012 et à 1.9 mètre sous le niveau mesuré à pareille date l’an dernier.  Les précipitations des 12 derniers mois dans la région du lac Ontario sont les plus faibles qu’on ait vues, la neige a fondu tôt en saison dans le bassin versant, et la rivière des Outaouais présente aussi un débit plus faible que d’habitude. https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/2021-05-03/un-faible-niveau-d-eau-observe-dans-le-fleuve-saint-laurent.php

Merci Robert Mailhot pour les liens suivants

Notre collègue à la retraite Robert Mailhot signe un article détaillé intitulé La gestion de la crise climatique et le Canada? Un désastre!  Malgré des promesses réitérées depuis 1992 le Canada n’a jamais atteint ses cibles de réduction des émissions de CO2.  En 2006 le Premier Ministre Harper avait même fièrement rappelé que le Canada était 7e au monde pour la production pétrolière et 3e pour le gaz, et en 2020 une agence internationale a classé le pays au 55e rang sur 61 quant à l’indice de performance climatique.  http://agora.qc.ca/robert-mailhot/la-gestion-de-lurgence-climatique-et-le-canada-un-desastre  

La NASA prévoit mettre en orbite, en 2023, un satellite apte à détecter les fuites de CO2 et de méthane. Le principal intérêt ici ce sont surtout les super émetteurs, peu nombreux mais responsables d’une fraction importante des émissions globales. La détection en temps réel et des mesures correctives adoptées rapidement peuvent avoir un impact significatif sur la lutte aux changements climatiques. https://climate.nasa.gov/news/3074/nasa-built-instrument-will-help-spot-greenhouse-gas-super-emitters/

La NASA a également préparé une animation de la couverture de glace dans l’Arctique lors du minimum annuel en septembre, ainsi que de la concentration atmosphérique en CO2, et de la température. https://climate.nasa.gov/interactives/climate-time-machine

Ailleurs sur la toile

On a immatriculé 3 millions de nouvelles voitures électriques et hybrides dans le monde en 2020, pour un total cumulatif de 10 millions, en plus des véhicules utilitaires, camions lourds et autobus.  On en prévoit 145 millions à la fin de la décennie, ce qui se traduit par une baisse de consommation de pétrole de deux millions de barils par jour.  Si les gouvernements respectent leurs engagements climatiques le total pourrait même atteindre 230 millions de véhicules. https://www.automobile-propre.com/entre-145-et-230-millions-de-vehicules-electriques-dans-le-monde-en-2030/

Extrait

En 2015 l’exploitation de l’énergie solaire n’était pas rentable sans l’apport d’importants subsides gouvernementaux.  Les prix de ce secteur ont cependant chuté ces dernières années et 60% du potentiel solaire total serait déjà économiquement viable dès aujourd’hui.

Publications récentes


Dérèglements climatiques

La gestion de l'urgence climatique et le Canada? un désastre!!!
Robert Mailhot
En 2020, le Canada s'est classé au 55e rang des 61 pays évalués au niveau d

Climat et mondialisation: les États-Unis à la croisée des chemins
Robert Mailhot
Il y a plus d’un an déjà, j’étais persuadé que les enjeux cl

Les dérèglements climatiques 3, L’atmosphère et les océans
Robert Mailhot
Voici le troisième volet de Belle et fragile, la fresque scientifique de Robert Mailhot sur l

Dérèglements climatiques, les régions polaires
Robert Mailhot
 Voici, dans ce premier article, un aperçu des découvertes scientifiques qui, au




Nos suggestions