Faits saillants, 11 mai 2021

Gérard Croteau

Sous Biden, la NASA entend reconquérir sa place comme chef de file mondial dans la surveillance du climat. - Un intense système orageux génère 4.5 millions d’éclairs. - Aux États-Unis, il est désormais plus rentable de retirer les centrales au charbon que de les maintenir. - Hausse marquée des dépôts de sédiments et de matière organique dans le fleuve St-Laurent. - Le télétravail n’est pas toujours aussi vert qu’on aimerait le croire. - L’activité physique en déclin en Amérique du Nord, à cause des des changements climatiques.

Extraits de la revue de presse de l’American Meteorological Society

 

La première tempête tropicale de l’année, Andres, à l’ouest d’Acapulco depuis la Fête des Mères, est la tempête la plus hâtive à prendre forme dans l’est du Pacifique.  Ceci prolonge la tendance des dernières années à débuter la saison plus tôt alors qu’on considère qu’elle débute normalement le 15 mai.   https://weather.com/storms/hurricane/news/2021-05-10-tropical-storm-andres-early-start-east-pacific-atlantic-hurricane

 

Le président Biden ayant fait du climat une priorité, la NASA entend reconquérir sa place comme chef de file mondial dans l’étude et la surveillance de l’atmosphère et du climat terrestres.  Elle a nommé son premier conseiller climatique et accéléré le travail sur les missions à venir pour en étudier les changements.  Elle avait su éviter les attaques les plus radicales du président précédent en gardant ses programmes sous une cape de discrétion, mais revient maintenant sous les feux des projecteurs et a réussi à obtenir un siège au comité spécial du président sur le climat. https://www.nature.com/articles/d41586-021-01230-5

Un intense système orageux a généré 4.5 millions d’éclairs mardi la semaine dernière dans une vaste zone s’étendant sur 10 états du Texas à la Virginie.  Comme on atteint 3 millions d’éclairs sur la totalité des États-Unis seulement dans 1% des jours les plus orageux, on voit que cette situation sort vraiment de l’ordinaire.  Ce n’était pas arrivé depuis mai 2017.  https://www.cnn.com/2021/05/05/weather/lightning-weather-storms-severe-southeast/index.html

Extraits de la revue de presse d’Environnement et changement climatique Canada
Aux États-Unis 80% des centrales au charbon coûtent davantage à entretenir que la transition aux énergies renouvelables, contrairement au siècle dernier.  La majorité de ces centrales, soit 339 sur 530, ont déjà été retirées ou sont en voie de l’être, non seulement à cause des pressions environnementales mais aussi parce que c’est rentable de le faire.   https://www.bnnbloomberg.ca/replacing-coal-plants-with-renewables-is-cheaper-80-of-the-time-1.1599395 

Une hausse marquée des dépôts de sédiments et de matière organique dans le fleuve St-Laurent ont fait baisser le taux d’oxygène de 50% en 50 ans, en plus de provoquer des floraisons d’algues toxiques.  Les eaux usées des villes sont encore en cause mais pas autant que les rejets agricoles en phosphore et en azote.  L’altération des courants marins par les changements climatiques complique davantage le problème.  Les simulations numériques indiquent tout de même que la réduction des nitrates dans les rejets agricoles serait la solution la plus efficace pour rétablir le taux d’oxygène.  https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1790439/matiere-organique-hypoxie-saint-laurent--acfas

Les Nations Unies pressent les gouvernements du G7 de s’engager de manière substantielle envers les pays en développement pour les aider à affronter les changements climatiques.  Les gouvernements de ces sept pays, dont les produits intérieurs bruts combinés de $40 000 milliards, équivalant à un peu moins de la moitié de l’économie mondiale, devraient se rencontrer en juin. L’engagement commun de pourvoir $100 milliards par année à cette fin, depuis 2009, ne s’est jamais complètement réalisé.  https://www.reuters.com/article/idUSKBN2CN1X7

Les engagements de réduction des émissions de CO2 pris jusqu’à maintenant résulteraient en une hausse de température de 2.4C à la fin du siècle, déjà une amélioration de 0.2C par rapport aux engagements antérieurs, mais insuffisant pour rencontrer les objectifs de l’accord de Paris d’une hausse maximale de 1.5C. https://www.bbc.com/news/science-environment-56984691

L’Allemagne décroche le « maillot jaune » des engagements climatiques et prévoit éliminer ses émissions en 2045, soit cinq ans plus tôt que selon ses plans précédents et plus rapidement que toute autre économie majeure dans le monde.  C’est un défi énorme mais aussi un exemple significatif dont on espère qu’il aura des effets ailleurs.   https://financialpost.com/pmn/business-pmn/germany-takes-the-lead-in-global-race-to-net-zero-with-new-goal

Le télétravail n’est pas toujours aussi vert qu’on aimerait le croire, surtout quand on utilise la caméra.  Les services de conférence utilisent des banques de serveurs gourmands en énergie et en eau, jusqu’à un kilogramme de CO2 par heure de conférence, et entre 2 et 12 litres d’eau par heure pour le refroidissement.  On peut tout de même réduire cette consommation de 90% en éteignant la caméra, et encore un peu en communicant de poste à poste, sans transiter par les serveurs.  https://www.ledevoir.com/economie/600184/environnement-le-teletravail-pas-aussi-vert-qu-on-pourrait-le-croire

Selon les Nations Unies il serait relativement facile de réduire les émissions de méthane de 30% en une décennie, et de prévenir ainsi 0.3 degré de réchauffement.  Non seulement l’industrie pourrait aisément éliminer les fuites dans le transport et améliorer les méthodes d’extraction mais en plus ce serait rentable dans certains cas.  Avec un peu plus d’efforts on pourrait même atteindre 45% de réduction.  Le méthane est moins répandu que le CO2 mais il est 28 fois plus puissant comme gaz à effet de serre.  https://www.ctvnews.ca/climate-and-environment/cutting-methane-emissions-key-to-slowing-warming-un-1.5417570

Merci Robert Mailhot pour le lien suivant
Le Kenya est le plus grand producteur de thé noir au monde.  Un réchauffement probable de 2.5C jusqu’en 2050, et des pluies plus abondantes, peuvent altérer la qualité du thé mais aussi nuire aux conditions optimales à la croissance du thé.  En fait, la production totale pourrait chuter de 39% en moyenne.     https://www.downtoearth.org.in/news/climate-change/kenyan-tea-is-under-threat-due-to-climate-change-report-76856

Merci Sandrine Édouard pour le lien suivant
L’activité physique sera en déclin au cours des trois prochaines décennies, en Amérique du Nord, à cause des vagues de chaleur, de la pollution atmosphérique et des catastrophes naturelles, conséquences des changements climatiques.  Par exemple, chaque fois que le taux de particules fines augmente de 2%, soit pour des causes humaines ou suite aux feux de forêt, le niveau d’activité diminue de 1%.  L’utilisation des vélos en libre-service Citi Bike, à New York, chute dès que la température dépasse 28C.  Et on observe que des désastres naturels apparemment sans lien, comme des inondations, abaissent aussi le niveau d’activité.  Alors que la moitié des adultes canadiens ne sont déjà pas suffisamment actifs on pourrait bien assister à l’amplification d’un problème de santé publique.  https://lactualite.com/sports/lactivite-physique-une-autre-victime-des-changements-climatiques/

Merci Dov Bensimon pour le lien suivant
Le plateau continental du nord-ouest de l’Atlantique, ces grands bancs au large de la Nouvelle-Angleterre et du Canada Atlantique, subit des changements parmi les plus rapides dans les océans, avec des vagues de chaleur marine, des pêcheries perturbées et une hausse du niveau de la mer.  L’analyse des observations sur un siècle, soit depuis le naufrage du Titanic, indique que le déplacement épisodique du Gulf Stream vers le nord-ouest bloque le courant froid du Labrador avec ses eaux froides et riches en oxygène, et précède d’un an le réchauffement des eaux de fond. On aura donc un an chaque fois pour se préparer aux conséquences, mais on ne sait pas encore s’il s’agit d’importantes fluctuations ou de la nouvelle normale. https://today.uri.edu/news/paper-shows-links-between-gulf-stream-and-warming-waters/

 

Dov a aussi accordé une entrevue sur le Centre de surveillance de cendres volcaniques de Montréal.  Il y a neuf centres de surveillance dans le monde avec une couverture combinée globale.  Les cendres à bas niveau peuvent être nuisibles pour la santé mais à haut niveau elles sont très dangereuses pour l’aviation car elles peuvent étouffer les moteurs et sabler un pare-brise au point de le rendre inutilisable.  Il faut donc suivre l’évolution de chaque nuage de cendres et prévenir dès que possible les aviateurs de son mouvement. https://montrealgazette.com/news/local-news/montreals-own-volcanic-ash-advisory-centre-keeps-an-eye-on-canadas-skies

 

Ailleurs sur la toile

 

En janvier 2014 un cargo a perdu des milliers de cartouches d’imprimantes dans l’océan Atlantique, à 1500 KM à l’est de New York.  Au-delà des effets possibles sur la santé et sur l’environnement, et des microplastiques résultant de la dégradation, c’était une occasion d’étudier la dispersion de ces mini-sondes de fortune.  Conformément aux simulations informatiques, on en a retrouvé de la Floride aux îles du Cap-Vert et au nord de la Norvège.  Par contre, on en a retrouvé en Floride trois ans avant la date prévue, et au Cap-Vert presque 3 ans après l’incident, ce qui n’était pas prévu.   https://physicstoday.scitation.org/do/10.1063/PT.6.1.20210507a/full/

 

Extrait

Le télétravail n’est pas toujours aussi vert qu’on aimerait le croire, surtout quand on utilise la caméra.  Les services de conférence utilisent des banques de serveurs gourmands en énergie et en eau, jusqu’à un kilogramme de CO2 par heure de conférence, et entre 2 et 12 litres d’eau par heure pour le refroidissement.

Publications récentes


Dérèglements climatiques

La gestion de l'urgence climatique et le Canada? un désastre!!!
Robert Mailhot
En 2020, le Canada s'est classé au 55e rang des 61 pays évalués au niveau d

Climat et mondialisation: les États-Unis à la croisée des chemins
Robert Mailhot
Il y a plus d’un an déjà, j’étais persuadé que les enjeux cl

Les dérèglements climatiques 3, L’atmosphère et les océans
Robert Mailhot
Voici le troisième volet de Belle et fragile, la fresque scientifique de Robert Mailhot sur l

Dérèglements climatiques, les régions polaires
Robert Mailhot
 Voici, dans ce premier article, un aperçu des découvertes scientifiques qui, au




Nos suggestions