Amérindiens

«On retrouve au Québec quarante communautés faisant partie des Premières Nations, expression qui désigne au terme de la loi les Indiens inscrits et vivants dans les communautés autochtones. Le groupe Inuit comprend pour sa part quatorze communautés distinctes. S'ajoutent à ces groupes les communautés métisses qu'il faut éviter de confondre avec les Indiens non inscrits. Les Métis sont surtout présents dans l'Ouest du Canada bien qu'on en parle de plus en plus au Québec en raison de la diversité des réalités des ressortissants des Premières Nations, de la migration vers les villes, du métissage, ainsi que par l'effet de la Loi sur les Indiens qui reconnaît désormais les Indiens aussi bien selon leur lieu de résidence que selon leur ascendance généalogique.

Les Premières Nations 1
Il y a dix nations au Québec:
— la nation Abénaquise localisée sur la rive-sud du Saint-Laurent, à la hauteur de Drummondville;
— la nation Algonquine dont le territoire traditionnel s'étend du Lac des Deux-Montagnes jusqu'en Abitibi-Témiscamingue;
— la nation Attikamek qui occupe des territoires du centre du Québec (Lanaudière, Haute-Mauricie);
— la nation Crie, occupant le bassin de la Baie James;
— la nation Huronne-Wendat, regroupée à Wendake, près de la ville de Québec;
— la nation Innue (ou Montagnaise), présente sur la Côte-Nord ainsi qu'au Lac Saint-Jean et près de Schefferville;
— la nation Naskapie, regroupée dans la communauté de Kawawachikamach, dans le secteur de Schefferville;
— la nation Malécite, que l'on retrouve sur la rive-sud du Saint-Laurent, près de Rivière-du-Loup;
— la nation Mohawk, regroupée dans quelques communautés dans la région de Montréal;
— la nation Mi’gmaq, présente dans la péninsule gaspésienne.


Les familles linguistiques
Ces différentes nations forment deux grandes familles linguistiques 2:
— la famille iroquoienne comprend les Hurons-Wendat ainsi que les Mohawks;
— la famille algonkine regoupe le reste des autres nations autochtones.

Il faut noter que la famille iroquoienne s'étend, au point de vue géographique, jusqu'aux États-Unis alors que la famille linguistique algonkine s'étend jusqu'aux Rocheuses.»

Extrait de la conférence de Marjolaine SIOUI et Patrice LACASSE, "Le réseau familial, la fratrie et le cousinage: la réalité des Premières nations", Colloque "Regards sur la diversité des familles", organisé par le Conseil de la famille et de l'enfance, mai 2005

Articles


Secrétariat aux affaires autochtones

Gouvernement du Québec
Communiqués de presse, discours, informations sur les communautés autochtones du Québec (profil démographique, carte montrant la répartition des communautés, textes sur les nations autochtones d'aujourd'hui), réalisations du Québec avec les a

Banting et les amérindiens

Frédéric Banting
Le docteur Frédérick Banting, prix Nobel de médecine pour sa découverte de l'insuline (utilisée par les diabétiques pour contrôler le taux de sucre dans le sang), loua à maintes reprises les guérisseurs amérindiens. Peu avant sa mort, il av

Droit aborigène en ligne

François Dandonneau
Liens vers des sites reliés au droit et, plus particulièrement, au droit autochtone au Québec, au Canada et aux États-Unis.

Les musiques amérindiennes

Hélène Laberge
Observations sur la musique amérindiennes aux XVIIe siècle.

La chaleur d'un chant chrétien en terres froides

Jean Proulx
Perdus dans de grands espaces, luttant jour après jour contre le froid et la maladie, sans cesse obligés de se protéger contre les attaques des Anglais ou des Amérindiens, éprouvant assurément un profond sentiment d'isolement, nos ancêtres fra

La piste amérindienne

Paul Lemieux
Bibliographie: les spécialistes de la question seront-ils rassurés par l'importance accordée aux ouvrages de monsieur Bernard Assiniwi? Liens vers d'autres sites. Culture, éducation, spiritualité, droits et politique, économie, environnement,

Programme Tuvaaluk

Patrick Plumet
Université du Québec à Montréal. Site sur la préhistoire du Nord du Québec et sur les premiers occupants de cette région.

Le festival des rêves chez les Hurons

Henri F. Hellenberger
Bien des pratiques qui nous auraient paru purement magiques, il y a 100 ans, enferment une rationalité qui nous semble aujourd'hui manifeste. C'est le cas en particulier du Festival des rêves chez les Hurons. Voici l'explication qu'en donne Henri