Subsidiarité

Principe de répartition des tâches sociales entre l'État et la société civile, inspiré de la doctrine sociale de l'Église catholique. Il peut se définir comme suit : à l'égard des individus et des groupements inférieurs, toute collectivité doit se contenter d'exercer une fonction supplétive et subsidiaire, se gardant en conséquence de faire à leur place ce qu'ils sont capables de faire par eux-mêmes. En d'autres termes, partout où le régime de l'association entre individus ou entre groupes suffit à l'accomplissement d'une tâche déterminée, il faut le préférer à l'intervention directe de l'État.

Depuis le traité de Maastrich, le principe de subsidiarité est devenu également un critère de répartition de compétences entre l'Union européenne et ses États membres.

Articles





Nos suggestions