Signes de vie

Ne pas confondre avec signes vitaux. Quand une personne nous donne signe de vie, elle ne nous décline pas l'état de ses signes vitaux : température, pouls, respiration et pression artérielle, toutes choses mesurables; elle se rend présente à nous en évoquant sa Vie en tant que qualité.

On dépense sans compter pour prolonger la vie définie par les signes vitaux des personnes âgées, mais on ne leur donne pas signe de vie.

La lettre manuscrite est un bel exemple d'un signe de vie qui est aussi signe de la vie. Signe de vie : je vous rappelle que je suis bien vivant! Signe de la vie : mon écriture, unique, inimitable, me rend présent auprès de vous de façon plus sensible, plus immédiate.

S'il est transmis mécaniquement, instantanément et constamment répété, le signe de vie n'est plus qu'un signal. À l'extrême opposé, quand la lettre était attendue depuis des mois et transmise par une main qui avait touché celle du correspondant, elle devenait un sacrement : « signe sensible destiné à donner la grâce ».

Début d'une réflexion qu'il faudra poursuivre...

 

Articles





Nos suggestions