Preminger Otto

1906-1986

Débuts

 

            Fils d’un important homme de Loi, Otto Preminger devient comédien à l’âge de dix-sept ans, dans la troupe de Max Reinhardt. Deux ans plus tard, il signe sa première mise en scène. Il participe ensuite à la fondation de deux théâtres : la Komôdie et le Schauspielhaus. De 1933 à 1935, il administre le Theater der Josefstadt, où il dirige une dizaine de pièces. Invité par Gilbert Miller et Joseph Schenck, grand producteur de Broadway et directeur de la Fox, Preminger quitte son pays natal et se partage entre New York et Hollywood. C’est dans cette cité mythique que le futur citoyen Américain commence véritablement sa carrière cinématographique, lui qui avait réalisé son premier film peu avant son départ d’Autriche (Die Grosse Liebe) (1931).

 

Particularités

 

            Otto Preminger se révéla au grand public grâce à Laura, superbe film noir qu’il réalisa en 1944. Soucieux de son indépendance artistique, il produisit l’intégralité de ses nombreux films à l’exception de Scandale à la cour (A Royal Scandal) (1945), Ambre (Forever Amber) (1947), Rivière sans retour (River of no Return) (1954), Condamné au silence (The Court Martial of Billy Mitchell) (1955) et Porgy and Bess (1959). En réalisant Exodus, il fut l’un de ceux qui mirent fin à la disgrâce de Dalton Trumbo, grand scénariste accusé de sympathies communistes par le Comité McCarthy.

Articles





Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.