Serres Michel

1930
Un technophile optimiste

«Auteur d'une trentaine d'ouvrages, Michel Serres se distingue par un parcours atypique qui l'a conduit de l'Ecole navale à l'Académie française, où il est entré en 1991. Depuis 1982, il passe une partie de l'année à enseigner à l'université américaine Stanford.

Sans, pour autant, adhérer à la culture d'outre-Atlantique, Michel Serres porte un jugement résolument optimiste sur le développement des nouvelles technologies. Historien des sciences et visionnaire, il se distingue de nombre de ses collègues plus conservateurs en inscrivant les bouleversements actuels de la société dans la continuité de l'évolution de l'homme.»

Source: Michel Alberganti (article du quotidien français Le Monde) - lien désactivé

Articles





Nos suggestions