Johann Winckelmann

1717-1768
Mme de Staël: Winckelmann et la littérature allemande
«[Toutefois] l'homme qui fit une véritable révolution en Allemagne dans la manière de considérer les arts, et par les arts la littérature, c'est Winckelmann. [...] la beauté de son style est telle qu'il doit être mis au premier rang des écrivains allemands.

Cet homme, qui n'avait connu d'abord l'antiquité que par les livres, voulut aller considérer ses nobles restes; il se sentit attiré vers le midi avec ardeur. On retrouve encore souvent dans les imaginations allemandes quelques traces de cet amour du soleil, de cette fatigue du nord qui entraîna les peuples septentrionaux dans les contrées méridionales. Un beau ciel fait naître des sentiments semblables à l'amour de la patrie. Quand Winckelmann, après un long séjour en Italie, revint en Allemagne, l'aspect de la neige, des toits pointus qu'elle couvre, et des maisons enfumées le remplissait de tristesse. Il lui semblait qu'il ne pouvait plus goûter les arts, quand il ne respirait plus l'air qui les a fait naître. Quelle éloquence contemplative dans ce qu'il écrit sur l'Apollon du Belvédère, sur le Laocoon! Son style est calme et majestueux comme l'objet qu'il considère. Il donne à l'art d'écrire l'imposante dignité des monuments, et sa description produit la même sensation que la statue. Nul avant lui n'avait réuni des observations exactes et profondes à une admiration si pleine de vie; c'est ainsi seulement qu'on peut comprendre les beaux-arts. Il faut que l'attention qu'ils excitent vienne de l'amour, et qu'on découvre dans les chefs-d'œuvre du talent, comme dans les traits d'un être chéri, mille charmes révélés par les sentiments qu'ils inspirent.
[...]
L'imagination et l'érudition prêtaient également à Winckelmann leurs différentes lumières; on était persuadé jusqu'à lui qu'elles s'excluaient mutuellement. Il a fait voir que, pour deviner les Anciens, l'une était aussi nécessaire que l'autre.
[...]
Winckelmann sut appliquer à l'examen des monuments des arts l'esprit de jugement qui sert à la connaissance des hommes; il étudie la physionomie d'une statue comme celle d'un être vivant. Il saisit avec une grande justesse les moindres observations, dont il sait tirer des conclusions frappantes.»

MME DE STAËL, De l'Allemagne, chapitre VI: "Lessing et Winckelmann", in Œuvres complètes, Paris, Firmin Didot, 1871. Texte intégral

Articles


Lessing et Winckelmann

Mme de Staël

De la nécessité d'innover en peinture

Johann Winckelmann
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1755.

Winckelmann vu par Goethe

Johann Wolfgang von Goethe

Winckelmann

Adolphe Bossert
Vocation de Winckelmann. - Études à Dresde; les Réflexions sur l'imitation des ouvrages grecs. - Séjour en Italie; l'Histoire de l'art dans l'antiquité. - Théorie de Winckelmann sur l'art; ce qu'elle a de grand et d'exclusif. - Influence de Win

Calme serein et grandeur tranquille

Johann Winckelmann
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1755. "Calme serein et grandeur tranquille". Ces qualités, qu'il énonce dans une formule promise à un immense succès, résument pour Winc

Winckelmann

Le Magasin pittoresque

Imiter la nature d'aussi près que possible

Johann Winckelmann
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1755.

Textes de Johann Winckelmann

Une méthode de sculpture inventée par Michel-Ange
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1

Rubens et la peinture allégorique
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1

Le Bernin et l'étude de l'antique
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1

L'éducation et le soin du corps dans la Grèce antique
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture (publication

Imiter la nature d'aussi près que possible
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1

De la supériorité des peintres modernes
La découverte des fresques d'Herculanum et de Pompéi fut une grande déception pour les historiens

De la nécessité d'innover en peinture
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1

De l'imitation des anciens
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture (publication

De l'importance de la beauté du corps chez les Grecs
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1

Calme serein et grandeur tranquille
Extrait des Réflexions sur l'imitation des artistes grecs en sculpture et en peinture, publié en 1




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ