Presley Elvis

8 janvier 1935-16 août 1977
« […A]u début des années 1950, le jazz avait perdu de son attrait auprès du grand public. Un nouveau genre, le rock and roll, se développa à partir d'un style pratiqué par les Noirs, le rhythm and blues: chansons fortement rythmées aux paroles parfois osées. Écrit par et pour les Noirs, le rhythm and blues plaisait aussi aux adolescents blancs qui l'écoutaient le soir tard à la radio sur des stations visant un public noir. Pour faire accepter cette nouvelle musique au grand public, les arrangeurs et les interprètes blancs commencèrent à édulcorer un peu le rhythm and blues - atténuant la batterie et adoucissant les paroles. Citons comme exemple « Ain't That a Shame», grand succès de 1955 dans la version rock de son compositeur noir, Antoine « Fats » Domino, mais plus grande réussite encore sous forme de la ballade interprétée par le chanteur blanc, Pat Boone.

Des producteurs de disques perspicaces comprirent qu'un homme blanc plein de charme capable de chanter avec l'énergie d'un homme noir plairait énormément. Ce personnage émergea sous l'identité d'Elvis Presley (1935-1977), issu d'une famille pauvre du Sud. Doté d'une voix pleine d'émotion, Presley avait du charme et une manière de remuer les hanches qui semblait obscène aux adultes mais naturelle aux adolescents épris de rock and roll. Au début, Presley, lui aussi, fit des adaptations de chanteurs noirs : l'un de ses premiers grands succès fut « Hound Dog», qui avait été chanté par l'artiste noire Big Mama Thornton. Très vite, cependant, Presley chanta des chansons originales, écrites par une nouvelle génération d'auteurs-compositeurs de rock and roll. »

L'exportation de la culture populaire, Portrait des États-Unis, Agence d'information des États-Unis, septembre 1997 (domaine public).

Articles





Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.