Coopération

Article de notre dictionnaire des mots transfuges, exilés ou usurpés. Les mots transfuges sont ceux qui passent du camp de la vie au camp de la machine comme dans  ''compteur intelligent'' ou inversement,  du camp de la machine au cam de la vie, comme dans ''je fonctionne bien ici''. Leur sens est indiqué par les acronymes VM et MV. Les mots exilés sont ceux qui ont été chassés du camp de la vie et réduit à l'errance, c'est le cas du mot influence au sens de rayonnement d'un maître;  les mots usurpés sont des mots nobles appliqués à des choses ignobles, tel le mot art appliqué à une installation quelconque.

 

«Qu'est-ce que la coopération? Un processus par lequel des individus et des organisations oeuvrent ensemble à la réalisation d'un objectif ou d'un but qui, autrement, ne pourrait être atteint.»
(Centre européen de gestion des politiques de développement.)

Si l'on en croit cette définition qui correspond  à l'usage courant du terme, la coopération n'est possible qu'entre des personnes ou des organisations dirigées par des personnes. Ces personnes sont capables d'amitié, capables aussi  de se fixer un but commun et de s'entendre sur  les moyens pour l'atteindre. On peut observer dans le monde animal des comportements analogues. Mais ce qu'on appelle coopération dans la vidéo sur les quadrirotors n'a strictement rien à voir avec cette amitié. Les quadrirotors sont tout simplement des machines programmées de façon à ce qu'elles puissent voler en formation. Si le programme est bien rodé et les machines bien huilées, tout fonctionnera parfaitement  pendant longtemps. Tandis que dans le cas de la défection d'un membre  est toujours possible et même probable, l'unité jamais acquise et toujours fragile parce que la liberté est en cause. Coopération dans ce cas est un mot transfuge VM.

Enjeux

«Le développement durable requiert l'édification de structures de gouvernance améliorées à travers le monde. Il existe aujourd'hui des centaines d'accords environnementaux internationaux nécessitant un certain degré de coopération internationale pour leur mise en application.»
Réseau Communications pour le Développement durable (RCDD)

«L'aide financière peut constituer une solution temporaire et permet de rencontrer des besoins limités, mais n'offre pas de solutions structurelles aux problèmes du Sud (ou de l'Est). C'est pourquoi il convient d'établir un partenariat et des collaborations étroites pour résoudre les problèmes actuels. La tendance de la globalisation croise la répartition traditionnelle entre la politique Nord-Sud et la problématique en Europe centrale et de l'Est. C'est pourquoi nous préférons le terme coopération internationale plutôt que politique Nord-Sud.»
Union des villes et communes belges

Articles


Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.