Collectionneur

"Le collectionneur goûte moins l'achat répété que la réunion d'objets ayant un intérêt esthétique, historique ou affectif. Chez le collectionneur, l'achat n'est qu'un moyen de constitution d'un groupe d'objets. Les collectionneurs recherchent surtout l'accumulation d'une catégorie d'objets investie de manière élective (...).

(...) Le collectionneur éprouve pour (les objets) un attachement passionnel. Les éléments de la collection sont surprotégés et disposés selon un ordre établi et un cérémonial ritualisé. Le reste de l'environnement est souvent négligé. Le collectionneur poursuit ainsi la quête d'un certain ordre du monde, d'un univers contrôlable et intellectualisé dans lequel il se réfugie."

Michel Lejoyeux, La fièvre des emplettes, Sciences et Avenir, no 122 "Les folies ordinaires", avril 2000

Essentiel

«L'atman. Que l'âme d'un homme prenne pour corps tout l'univers. Qu'elle ait avec tout l'univers le même rapport que celle d'un collectionneur à sa collection, d’un des soldats qui mouraient en criant: “ Vive l'Empereur ! ” a Napoléon. L'âme se transporte, hors du corps propre, dans autre chose. Qu'elle se transporte donc dans tout l'univers.» (Simone Weil, La pesanteur et la grâce, (le sens de l'univers.))

Enjeux

«Tout bonheur est poésie essentiellement, et poésie veut dire action ; l'on n'aime guère un bonheur qui vous tombe ; on veut l'avoir fait. L'enfant se moque de nos jardins, et il se fait un beau jardin, avec des tas de sable et des brins de paille. Imaginez-vous un collectionneur qui n'aurait pas fait sa collection?[...]

Mais il y a des bonheurs solitaires qui portent toujours les mêmes marques, action, travail, victoire ; ainsi le bonheur de l'avare ou du collectionneur, qui, du reste, se ressemblent beaucoup. D'où vient que l'avarice est prise pour un vice, surtout si l'avare en vient à s'attarder aux vieilles pièces d'or, tandis que l'on admire plutôt celui qui met en vitrine des émaux, ou des ivoires, ou des peintures, ou des livres rares? On se moque de l'avare qui ne veut pas changer son or pour d'autres plaisirs, alors qu'il y a des collectionneurs de livres qui n'y lisent jamais, de peur de les salir. Dans le vrai, ces bonheurs-là, comme tous les bonheurs, sont impossibles à goûter de loin ; c'est le collectionneur qui aime les timbres-poste, et je n'y comprends rien. De même c’est le boxeur qui aime la boxe et le chasseur qui aime la chasse, et le politique qui aime la politique. C'est dans l'action libre qu'on est heureux ; c'est par la règle que l'on se donne qu'on est heureux ; par la discipline acceptée en un mot, soit au jeu de football, soit à l'étude des sciences. Et ces obligations, vues de loin, ne plaisent pas, mais au contraire déplaisent. Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l'ont pas cherchée.» Alain, Propos sur le bonheur.

Articles


La passion de collectionneur de Sylvain Pons

Honoré de Balzac
Passage extrait de: Les parents pauvres. 2. Le cousin Pons (1847)

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.