Bling-bling

Enjeux

L'idéologie bling-bling

« Mais rien dans tout cela n'est spontané ; tout est idéologique. Par derrière ces attitudes, en effet, se trouve la volonté délibérée d'imiter l'Amérique, tenue pour référence unique de la Modernité. De même qu'il faut, pour imiter les États-Unis et devenir un pays moderne , supprimer tout ce qui n'existe pas outre-Atlantique : le juge d'instruction, les grandes écoles, le statut de la fonction publique, la séparation des ordonnateurs et des comptables, le Premier ministre, la gendarmerie, la francophonie, le brevet des collèges, etc., il faut que nos hommes politiques n'hésitent pas à s'afficher avec des hommes qui ont réussi , comme en Amérique.

Comme en Amérique !

Curieuse Amérique d'ailleurs, que l'on n‘a jamais tant prise en exemple que depuis qu'elle est sur la pente du déclin.

Et une des dimensions de cette ambition, c’est de liquider ce qu’il nous reste de pudeur s’agissant de l’argent : notre vieux fond catholique, , aussi politiquement incorrect que l'est la position du pape sur la capote ou le latin. Vieux fond aristocratique aussi, qui faisait des riches trop indiscretsdes parvenus. Vieux fond qui n'a certes jamais empêché les pays latins de manier de l'argent – n'est-ce pas les Italiens qui inventèrent la banque ? — mais qui dictait une certaine pudeur vis-à-vis de cette question, comme vis-à-vis du sexe ou de la politique. Vieux fond qui imposait au pouvoir politique, s'il voulait paraître le pouvoir de tous, de garder une certaine distance vis-à-vis de ce que le général de Gaulle appelait la corbeille.

Ce vieux fond, qui marque encore les mentalités françaises, l’idéologie “bling bling” se propose de le liquider, car il est jugé ringard, archaïque, dans un monde dominé par la langue anglaise et les valeurs anglo-saxonnes et protestantes (...) »

Roland Hureaux, La politique et l'argent : comme en Amérique !, 2 juillet 2010 (Liberté politque.com). L'auteur évoque la politique de l'ancien président français Nicolas Sarkozy.

Articles





Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.