Barrette Antonio

26 / 05 / 1899-15 / 12 / 1968
Né le 26 mai 1899, à Joliette (Qc), du mariage de Ernest Barrette et de Robea Côté. Il fit ses études à l'école de Joliette et en cours privés. À l'âge de 14 ans, il est messager aux ateliers du Canadian National Railways à Joliette comme membre de l'équipe de nuit. C'est à cette usine qu'il apprit le métier de machiniste qu'il exerça durant plusieurs années. Il fut par la suite courtier d'assurances, puis, sur un autre plan, président de l'Association de la jeunesse conservatrice et secrétaire de l'Association des jeunes gens d'affaires de Joliette.

Candidat conservateur à l'Assemblée législative à l'élection générale du 25 novembre 1935, il est défait. Élu sous la bannière de l'Union nationale, le 17 août 1936, il est réélu le 23 octobre 1939, et le 8 août 1944. Nommé ministre du Travail dans le cabinet de Maurice Duplessis. Il est réélu le 28 juillet 1948, le 16 juillet 1952 et le 20 juin 1956. Le 11 septembre 1959, il est assermenté comme ministre du Travail dans le cabinet de Paul Sauvé.

À la suite du décès subit du premier ministre Sauvé, le 2 janvier 1960, il est choisi par la députation de l'Union nationale comme chef de ce parti. Le 8 janvier 1960, Antonio Barrette est assermenté comme premier ministre du Québec et président du Conseil exécutif.

Il est réélu par le comté de Joliette à l'élection générale du 22 juin 1960, mais l'Union nationale est défaite et le Parti libéral dirigé par Jean Lesage reprend le pouvoir.

Antonio Barrette dirige l'Union nationale jusqu'au 14 septembre 1960, date à laquelle il se décharge de cette responsabilité. Il délaisse aussi son mandat de député et se retire de la vie publique.

M. Barrette fut délégué du Québec aux conférences du Bureau international du travail à Genève, de 1945 à 1952. En 1949, il est délégué à Rome à l'occasion de l'Année sainte. En 1951, il est de retour près du Saint-Siège, lors de la célébration du soixantième anniversaire de l'Encyclique Rerum Novarum et, en 1956, il représente une fois de plus la province de Québec lors du 17e anniversaire du pontificat de Pie XII.

Articles


Faits saillants de la vie d'Antonio Barette

Jacques Lamarche
Depuis juillet 1999, Antonio Barrette a son autoroute.



Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.