Que fuyez-vous donc ainsi?

Georges Bernanos

«Trente, soixante, cent millions de mort ne vous détourneraient pas de votre idée fixe: "Aller plus vite, par n'importe quel moyen." Aller vite? Mais aller où? Comme cela vous importe peu, imbéciles! Dans le moment même où vous lisez ces deux mots: Aller vite, j'ai beau vous traiter d'imbéciles, vous ne me suivez plus. Déjà votre regard vacille, prend l'expression vague et têtue de l'enfant vicieux pressé de retourner à sa rêverie solitaire... "Le café au lait à Paris, l'apéritif à Chandernagor et le dîner à San Francisco", vous vous rendez compte!... Oh! dans la prochaine inévitable guerre, les tanks lance-flammes pourront cracher leur jet à deux mille mètres au lieu de cinquante, le visage de vos fils bouillir instantanément et leurs yeux sauter hors de l'orbite, chiens que vous êtes! La paix venue vous recommencerez à vous féliciter du progrès mécanique. "Paris-Marseille en un quart d'heure, c'est formidable!" Car vos fils et vos filles peuvent crever: le grand problème à résoudre sera toujours de transporter vos viandes à la vitesse de l'éclair. Que fuyez-vous donc ainsi, imbéciles? Hélas! c'est vous que vous fuyez, vous-mêmes – chacun de vous se fuit soi-même, comme s'il espérait courir assez vite pour sortir enfin de sa gaine de peau... On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. Hélas! la liberté n'est pourtant qu'en vous, imbéciles!»

Autres articles associés à ce dossier

L’idée de vitesse

Émile Verhaeren

L'auteur se livre à une véritable apologie du mouvement et du changement, nécessaires, selon lui, au développement des

Lenteur de la démocratie vitesse d’Internet

Jacques Dufresne

Conférence présentée au Colloque Le Parlementarisme au XXIe siècle, vendredi le 11 octobre 2002, à l’Hôtel du Parlement, Québec.

Cette folie de la vitesse

Remy de Gourmont


Chaque chose en son temps

Andrée Mathieu

Le commerce a son rythme, il est rapide. La culture a aussi son rythme, il est lent. Qu'adviendra-t-il des cultures là où le commerc

À lire également du même auteur

Le journal spirituel : entre prière et compte rendu du quotidien
Dans les extraits qui suivent, le curé de la paroisse d’Ambricourt, protagoniste du rom

Infidélité
Et pourquoi ne reste-t-il pas jusqu'au bout, sinon parce qu'il sait ce qui nous attend?




Nos suggestions