La Commission européenne donne son feu vert au Centre de services financiers de Trieste

Commission européenne (Union européenne)
Date: 12/04/1995

– Aide d'Etat C 35/92
– Centre de services financiers et d'assurance de Trieste
– Italie

La Commission à marqué son accord sur la création d'un Centre de services financiers et d'assurance à Trieste qui octroie aux entreprises du Centre des avantages fiscaux exclusivement au bénéfice d'opérations réalisées avec les Pays de l'Est Européen.

La Commission a motivé sa décision par le grand intérêt que revêt pour l'Union européenne, en effet, le développement d'un marché de capitaux privés dans les pays de l'Est européen, auxquels les opérations du Centre sont destinées.

Le montant total de prêts ou investissements réalisé dans l'Europe de l'Est et bénéficiant du régime spécial doit être limité à 3,5 milliards d'Ecus.

Les aides, consistant notamment dans des réductions des impôts sur les bénéfices réalisés dans le Centre, ont été approuvées pour une période de cinq ans. Elles sont conditionnées également à une obligation stricte de rapports sur les activités du Centre, permettant à la Commission d'intervenir à tout moment si une distorsion de concurrence intervenait.

Source : site Europa

Autres articles associés à ce dossier

La ville de Trieste et Victor Hugo

Victor Hugo

«On se souvient qu'il y a deux ans, Victor Hugo fut expulsé de Belgique pour avoir offert sa maison aux réfugiés français. A cette occasion, une

Les brigands de Trieste

Charles Nodier


Chateaubriand à Trieste

François-René de Chateaubriand

J'arrivai avant le lever du jour en terre ferme, et je pris un chariot de poste pour me conduire à Trieste. (...) Cette ville, régulièrement bâtie

Stendhal à Trieste

René Dollot


À lire également du même auteur

La Commission européenne propose une réforme du régime fiscal de Gibraltar
La Commission a adopté aujourd'hui une recommandation adressée au Royaume-Uni en vue de la suppres




Nos suggestions