Souvenir de classe de philosophie

Michaël La Chance

Lorsque je suis rentré pour la première fois dans une salle de classe à l’université, le professeur fumait sa pipe sur l’estrade. Nous étions depuis longtemps à notre place, mais le professeur n’avait pas encore pris la parole. Après avoir rallumé sa cigarette maintes fois, il lâcha très laconiquement : « Y a-t-il des questions ? » À quoi répondit un silence plus appuyé de la cinquantaine d’étudiants. Il reposa cette question plusieurs fois. Puis Roland Houde, pour le nommer, lâcha cette autre phrase : « Vous voulez étudier en philosophie et vous n’avez aucune question ? »




Nos suggestions