Avantages fiscaux

Beaucoup s'indigent à la pensée que les Raéliens puissent se présenter comme une religion. Certains croient qu'il existe un statut de religion comportant des avantages fiscaux. Qu'en est-il précisément? La question est fort complexe. Voici un premier élément de réponse.
Ni les Scientologues, ni les Raéliens n'ont un statut de religion au Québec.
Un gouvernement démocratique ne peut pas accorder le statut de religion à une quelconque association.

En cette matière, la tradition nord-américaine est bien différente de la tradition européenne, en raison de l'importance qu'on attache aux États-Unis au fait que la religion relève de la vie privée, en raison aussi du fait qu'à l'origine des États-Unis, il y avait déjà diverses religions à qui il fallait permettre de coexister.À l'origine l'Europe était chrétienne et par la suite, en France par exemple, le débat porta sur l'athéisme et la laïcité, avec comme conséquence qu'on fut moins tolérant qu'aux États-Unis à l'endroit des nouvelles sectes.

À cause de certaines de leurs activités de bienfaisance(sic!), ces sectes bénéficient dans plusieurs pays, au Québec notamment, de déductions fiscales qui ont pour origine les déductions accordées autrefois aux communautés religieuses pour leurs bonnes oeuvres.

Les sectes en question peuvent ensuite se servir de cet arrangement fiscal pour se présenter comme une religion.

Les gouvernements peuvent difficilement refuser ces avantages fiscaux à quiconque fait la
preuve de ses activités de bienfaisance parce qu'ils pourraient être accusés de discrimination à l'égard d'une croyance religieuse.


Pour le statut fiscal, il en est de même aux États-Unis où il aura fallu 25
ans aux Scientologues pour obtenir ce statut, à cause de la résistance que
leur opposait le Département du revenu. (IRA)

Autres articles associés à ce dossier

Les avatars de Dieu

Jacques Dufresne

Première version de l'article : 2012. Mise à jour 2020.

Pour un dialogue basé sur la raison

Jean-Philippe Trottier

Dans le discours de Ratisbonne, Benoît XVI a démontré qu'il souhaite dépasser le stade incantatoire de l'esprit d'Assise instauré par Jean-Paul I

Les éléments constitutifs de la valeur religieuse

Louis Lavelle

Une définition de la religion par le philosophe Louis Lavelle.

Qu'est-ce qu'une religion?

L'Agora

Qu'est-ce qu'une religion? On trouvera ici les réponses des théologiens Karl Rahner et Paul Tillich, des philosophes Louis Lavelle et Gabriel Marcel

Religion et 3e âge

Madeleine Préclaire


Religion et philosophie

Pierre Pelletier


Religion et politique

Louise Melançon





Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ