«Le vrai politique est un praticien»

Maurice Barrès
L'homme d'État, le vrai politique, est un praticien. Sans doute, des écrivains et des savants peuvent devenir des hommes d'affaires, mais leur littérature et leur science n'a rien à y voir. Ce qui leur reste de ces nobles cultures ne peut que les gêner. Et si l'on me pressait, je saurais bien dire pourquoi : c'est que la moralité de l'homme pratique diffère de la moralité du théoricien. Le premier va de résultats en résultats, tandis que le second ne peut pas un seul instant perdre des yeux son but idéal. Le théoricien poursuit ce qu'en mathématique on appelle, je crois, une limite, c'est-à-dire un point d'où l'on approche indéfiniment, sans jamais pouvoir l'atteindre.

Autres articles associés à ce dossier

La démocratie représentative et la juridicisation du politique

Marc Chevrier

Communication prononcée le 14 mai 2002 au colloque « La démocratie représentative en état de crise? » de la société québécoise de science po

Libérer la démocratie

Yves Mongeau

Des différentes interprétations de la raison et de l'entendement. Article écrit en collaboration avec Jean Proulx.

Vers l'indépendance?

Hélène Laberge


À lire également du même auteur

Un spartiate sur l'Acropole
Le Voyage de Sparte (1906) de Barrès se voulait une sorte de réplique, aux romantiques bien sûr,

La mort de Venise
«Barrès a été prédisposé par son maître Taine à goûter Venise. Il a, la première fois qu&#




Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ