Peuple loyal et brave

Poète anonyme
Peuple loyal et brave,
Qu'as-tu donc à pleurer?
Quand tu serais esclave,
Tu dois rire et chanter.

Je pleure la patrie,
Je pleure un bien perdu,
La liberté ravie,
L'honneur et la vertu.

Autres articles associés à ce dossier

Le Canadien errant

Antoine Gérin-Lajoie

Or, l'oeuvre qui caractérise l'angoisse des jeunes à partir de 1840, devant la faillite du mouvement des Patriotes et la répresion du gouvernement




Nos suggestions