Les origines de la profession d'infirmière

Jacques Dufresne
Florence Nightingale était profondément religieuse, comme toutes les infirmières qui l'avaient précédée. Si la médecine a ses origines dans le génie grec, il ne fait aucun doute que la profession d'infirmière s'enracine dans la chrétienté.

    L'histoire de cette profession est celle du lent passage d'une charité, où les soins et les services les plus humbles prenaient beaucoup de place, à ce qu'on pourrait appeler une charité compétente
    et de plus en plus axée sur les soins aux malades, plutôt que sur les tâches ménagères.

    Au XVIIe siècle, saint Vincent de Paul se fit l'apôtre de l'assistance éclairée. C'est lui qui confia à sainte Louise de Marillac la création du premier programme d'éducation systématique en soins infirmiers.

À lire également du même auteur

Dieu
Première version de cet article: 2003. Mise à jour des liens: septembre 2020

L'art de la greffe... sur un milieu vivant
Suite de l’article La culpabilité de l’Occident ou la recherche de la vie perdu

De la forme au chaos, de Pythagore à Kauffman
Pythagore était à la fois et dans l'ordre un mystique, un philosophe, un savant et

Vie
Première version: 2000. Dernière mise à jour 2022,. Quand nous abordons le th&

Univers
Première version 2003. Dernière mise à jour 2020. Bien des idées re&cced

Radio-Canada, une chapelle de la religion du progrès
Tout est bien qui est nouveau !  Un dogme à la SRC ! L’auto-critique exigera plus

Élisabeth II ou le conte de fées britannique
...« Quand à travers les légendes et les poèmes/ Nous connaîtrons




Articles récents