La confusion des monuments

Numéro 7 des Cahiers de médiologie. Texte de la présentation: «Les médiologues et les monuments ? Nous étions faits pour nous rencontrer, si notre objet est bien le transmettre - ou la traversée du temps par une information. Le monument, comme dispositif mnémotechnique, fut le premier appareil de transmission de l’espèce, bien avant l’écriture. Le premier abécédaire du sapiens sapiens - où code, message et support ne font qu’un. Et nous qui étudions les bases matérielles de la mémoire, nous ne pouvions pas laisser de côté la base de la base, qui est minérale. Tumulus, cairns, menhirs...»

Autres articles associés à ce dossier




Nos suggestions