Langue nationale et mondialisation: enjeux et défis pour le français

C'est à l'échelle mondiale que les échanges économiques et techniques se réalisent aujourd'hui. Des accords économiques et politiques engagent des États parfois répartis sur plusieurs continents. Dans ce contexte, les questions linguistiques peuvent paraître subsidiaires. Pourtant, l'internationalisation de la planète laisse intact le problème des identités nationales et culturelles.

Force est de constater, cependant, que les conséquences linguistiques de l'émergence de ces nouveaux espaces de communication publics sont, à ce jour, encore mal connues. Pourtant, au coeur de ce formidable mouvement de mondialisation, des réseaux d'échanges denses et étendus sont mis en place. Les langues en sont le vecteur essentiel et constituent un enjeu capital.

Le Séminaire Langue nationale et mondialisation: enjeux et défis pour le français, tenu à Québec du 25 au 27 octobre 1994, avait pour thème les choix de langues dans l'élargissement considérable des communications afin d'en cerner la problématique du point de vue du français comme langue internationale. Le Conseil supérieur de la langue française de la Communauté française de Belgique, le Conseil supérieur de la langue française de la République française et le Conseil de la langue française du Québec, d'un commun accord, se sont donc associés dans cet examen des répercussions de la mondialisation sur la place du français, langue internationale.

Autres articles associés à ce dossier

Mondialisation de l'économie et diversité culturelle: les enjeux pour le Québec

Ivan Bernier

Document de réflexion préparé pour la Commission de la culture de l'Assemblée nationale du Québec, mars 2000

Les pays en développement: les oubliés du marché mondial

Bureau international du travail

Communiqué du Bureau international du travail (Organisation mondiale du travail) rendu public le 6 novembre 2001




Nos suggestions