À l'heure où la médecine est confrontée à ses limites

Donatien Mallet

Depuis une dizaine d'années, les soins palliatifs se sont largement implantés au sein des institutions hospitalières ainsi qu'à domicile. Cette tentative d'humanisation des derniers instants de vie répond à la crainte des personnes malades de décéder dans un univers hautement technicisé, où leur corps ne serait qu'un objet d'étude entre les mains des médecins. Le souci de la subjectivité de la personne malade, manifesté par l'attention à ses désirs, sa parole et ses relations, constitue un objectif de soin qui réinstaure la personne dans le sentiment de son existence et de son appartenance à la communauté des vivants.

Mais cette visée du soin n'a rien d'évident. Les soignants travaillant en soins palliatifs sont régulièrement éprouvés par la souffrance et la mort que ne cessent de leur renvoyer les patients et leurs familles.

Autres articles associés à ce dossier

Le ipatient

Abraham Verghese

Je me demande, dit en substance Abraham Verghese, médecin et écrivain, si le patient réel n'est pas devenu une simple image du patient virtuel, cel

Vue d'ensemble

Jacques Dufresne

Cette vue d'ensemble sur la médecine est un plaidoyer en faveur de la relativisation de la médecine occidentale moderne: tout n'est pas aussi irrati

Radiographie de la pratique médicale

Jacques Dufresne

Rien ne permet de supposer que la santé d'une population est fonction du nombre de médecins disponibles.

Le triomphe de la médecine scientifique

Jacques Dufresne

L'avènement de la biologie moléculaire au milieu du XXe, coïncidant avec la découverte de la structure du gène, aura eu sur la médecine le même

La recherche médicale

Jacques Dufresne

Quelques pionniers de la recherche médicale au Canada.

La médecine cardiaque fait-elle fausse route?

Jean Hamann

Le cardiologue et chercheur Peter Bogaty déplore le manque de sens critique dans le traitement des syndromes coronariens aigus. Article paru dans l'

La médecine comme art

Jacques Dufresne

Preuve que l'esprit de finesse est aussi important en médecine que l'esprit  géométrique.

La médecine moquée

Jacques Dufresne

On dit que rire guérit... Il se pourrait dans ces conditions que la médecine des siècles passés ait été surtout efficace en tant que prétexte

La médecine occidentale au secours de la médecine et de la révolution chinoise

Jacques Dufresne

Le docteur Béthume fut le premier à introduire les banques de sang mobiles sur les champs de bataille.

La crise de la pensée médicale

François Dagognet

Dans le domaine de la philosophie de la médecine, il y a en France deux grands maîtres. L'un est Georges Canguilhem, auteur de Le Normal et le Patho

L'institutionnalisation de la médecine

Jacques Dufresne

Le philosophe de l'horizon de la culture.

L'approche holistique

Jacques Dufresne

Les thérapies holistiques sont légion: abandon corporel, acupuncture, approche globale du corps, approche non-directive créatrice, etc. On en trou




Nos suggestions