Le MIT en ligne pour le monde entier

Bernard Lebleu
Le MIT en ligne pour le monde entier
En avril 2001, le MIT a suscité une puissante onde de choc dans les milieux académiques en décidant de mettre en ligne le contenu intégral de 2 000 cours. Depuis lors, des millions de passionnés d’informatique, de physique ou de mathématiques et même de philosophie ou de science politique, suivent depuis les quatre coins de la planète les cours offerts sur le site OpenCourseWare (ocw.mit.edu). Un jeune étudiant américain explique qu’il a repris goût à l’étude des sciences après avoir pris connaissance des cours offerts sur le site OpenCourseWare du mit. Ses professeurs de sciences au niveau secondaire ou collégial n’avaient jamais eu le don de l’intéresser au monde des particules ou aux subtilités de l’algèbre. Mais il en va tout autrement lorsque ces matières sont enseignées par des Walter Lewin ou des Gilbert Strang, des sommités dans leurs disciplines. La maîtrise parfaite de leur sujet jointe à leur talent de communicateur leur vaut des salves d’applaudissements qui ponctuent chacune de leurs prestations. Les étudiants en ligne ne bénéficient évidemment pas de l’encadrement et du soutien exceptionnel sur lequel peuvent compter les étudiants inscrits qui ont déboursé jusqu’à 41 000 $ us en frais de scolarité. Et seul le contenu des cours des semestres précédents est offert en ligne.

L’idée d’un tel projet avait germé dans la tête d’un consultant en e-Learning ou apprentissage à distance, qui devait recommander à l’institution des orientations à prendre pour développer un lucratif portail de formation en ligne. Des professeurs, mis au courant du projet, parvinrent à convaincre la direction d’en faire plutôt un vaste projet de partage des connaissances, entièrement gratuit. Quelques fondations philanthropiques, dont la fondation Mellon, s’empressèrent de fournir les quelques millions nécessaires au démarrage du projet. Trois ans plus tard, le nombre de pages vues se chiffre par dizaines de millions et le site recense des visiteurs en provenance de tous les pays de la planète. Certains utilisent les ressources du site pour parfaire leur formation universitaire, d’autres pour pallier le manque chronique de ressources pédagogiques dans leur milieu, tel ce professeur ghanéen qui rediffuse le matériel copié sur cd dans des écoles locales.

Le MIT entend rendre le contenu de ses cours disponibles en d’autres langues. Le mit vient de signer une entente avec le consortium Universia (www.universia.net) qui regroupe plus de 750 universités de langue espagnole ou portugaise. Les universités membres du portail Universia souhaitent mettre en commun et partager leurs ressources de manière à renforcer la position de l’enseignement universitaire hispanophone ou portugais sur Internet. Vingt-cinq cours seront disponibles dès le début de 2004. L’université américaine dit avoir reçu des requêtes similaires du Moyen-Orient, de l’Ukraine ou de la Mongolie.

Autres articles associés à ce dossier

La «cyberdépendance»

Jean Garneau

Les médias parlent beaucoup de la «cyberdépendance» et de ses dangers. On la compare à l'alcoolisme, à la toxicomanie et au «gambling» compuls

La cathédrale et le bazar

Traduction du texte célèbre de Eric Raymond, The Cathedral and the Bazaar. Eric Raymond, un informaticien impliqué dans les projets de développeme

Vie privée et Internet: halte au trafic des renseignements personnels

Bernard Lebleu

Le récent scandale de vente massive de renseignements concernant la vie privée des internautes a permis à la communauté Internet de prendre connai

L'essaim d'Internet dans les pays lointains

Claude Gagnon

Imaginez: faire le design de sites Internet pour des organisations communautaires au Chili, aux Philippines ou en Europe de l'Est; envoyer, à parti

Terminologie d'Internet

Marcel Bergeron

Voici la première entrée de l'ouvrage des terminologues de l'OLF, qui témoigne de la profondeur d'une recherche qui se situe dans le droit fil de l

Cyberculture et encyclopédisme

Jean-Claude Guillebaud

Jean-Claude Guillebaud reprend ici un thème cher à Michel Serres.

Atelier Internet

Site de l'Atelier Internet, de l'École nationale supérieure. On y trouve les travaux de l'équipe de recherche «Réseaux, savoirs et territoires»,

Le pouvoir de la religion cathodique

Jacques Dufresne

L'autoroute électronique donnera-t-elle accès au réel? Ou les internautes se prendront-ils au WWW comme des mouches?

Réseau OUTI

Réseau d'observation de l'utilisation des technologies de l'information et des inforoutes dans le secteur public, qui a pour objectif la modernisatio

À lire également du même auteur

Une brève histoire de la typographie
Il nous faut, à l'ère de la typographie numérique et de la migration des mo

Vie privée et Internet: halte au trafic des renseignements personnels
Le récent scandale de vente massive de renseignements concernant la vie privée des internautes a p

Thomas Arnold et l'éducation sportive
Le recteur Arnold ne prisait guère le sport, mais il avait su y voir un remède à l'indocilité de

Temps libre et loisir
Nous nous définirons à l'avenir autant par le travail que par l'usage que nous ferons de notre tem

Rome antique et christianisme
L'athlétisme grec ne parvint jamais à pénétrer les mœurs des Romains qu'offusquait la nudit

Quelques données sur l'impact environnemental du transport
Quelques données sur l'évolution des modes de transport et leur impact environnemental.




Nos suggestions