Les dirigeants de six pays annoncent l'achèvement du Projet Génome humain

Dans une déclaration commune diffusée le 14 avril, six chefs d'Etat et de gouvernement (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Japon et Royaume-Uni) annoncent que des chercheurs de leurs six pays ont achevé "l'essentiel du séquençage de trois milliards de paires de base d'ADN du génome humain".

"Ce séquençage génétique constitue un apport fondamental à la connaissance de l'espèce humaine (...). Nous accomplissons ainsi un progrès important pour la santé de tous les peuples de la planète, dont le génome humain constitue le patrimoine commun", soulignent-ils.

On trouvera ci-après le texte de la version française officielle de cette déclaration.
Nous, chefs d'Etat et de gouvernement de l'Allemagne, de la Chine, des Etats-Unis d'Amérique, de la France, du Japon et du Royaume-Uni, sommes fiers d'annoncer que des chercheurs de nos six pays ont achevé l'essentiel du séquençage de trois milliards de paires de base d'ADN du génome humain, le livre d'instructions moléculaires de la vie humaine.

Des progrès extraordinaires ont été accomplis dans les sciences et technologies génétiques au cours des cinq décennies qui ont suivi la découverte historique de la structure à double hélice de l'ADN en avril 1953. Il est remarquable que, précisément en ce mois et en cette année du 50e anniversaire de cette importante découverte de Watson et Crick, le Consortium international du projet de séquençage du génome humain ait achevé le décodage de tous les chapitres du livre
d'instructions de la vie humaine. Ce savoir est maintenant accessible au monde entier, librement et sans aucune restriction, par le biais de banques de données sur l'internet.

Ce séquençage génétique constitue un apport fondamental à la connaissance de l'espèce humaine. Cela permettra des avancées révolutionnaires dans les sciences biomédicales et dans le bien-être de l'humanité. Nous accomplissons ainsi un progrès important pour la santé de tous les peuples de la planète, dont le génome humain constitue le patrimoine commun.

Nous félicitons tous ceux qui ont participé à ce projet pour leur créativité et leur dévouement. Leurs remarquables travaux figureront dans l'histoire des sciences et des technologies, ainsi que dans l'histoire de l'humanité, comme un exploit historique.

Nous invitons le monde entier à célébrer cet exploit scientifique qu'est l'achèvement du Projet Génome humain et engageons les milieux scientifiques et médicaux à tirer maintenant parti de ces nouvelles découvertes pour alléger les souffrances humaines.

Autres articles associés à ce dossier




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.